MACRON : TOUJOURS LE MÉPRIS !

Mais pourquoi ces couplets que l’on croyait prohibés dans la bouche des gouvernants depuis 1945 ? Parce que Macron vient de réduire à la misère des milliers de chômeurs, qu’il veut réformer la retraite pour réduire à la précarité des millions de retraités.

MACRON : TOUJOURS LE MEPRIS !
MACRON = BUISSON + SARKOZY

Macron ne change pas, sa première caractéristique demeure le mépris.

Il affirme comme une vérité : ». « La question est de savoir si nous voulons être un parti bourgeois ou pas. Les bourgeois n’ont pas de problèmes avec ça : ils ne la croisent pas. Les classes populaires vivent avec »

Cela manifeste un mépris pour :
- Les classes populaires sensées être racistes tandis que les bons bourgeois seraient humanistes. Pourtant, nous connaissons, surtout dans le sud, des bourgeois petits et gros qui votent RN. Par contre le mouvement des Gilets Jaunes a bien montré que les demandes racistes étaient quasiment absentes et que les français veulent de la justice sociale, les moyens de vivre dignement pour tous, y compris les immigrés et réfugiés. NON, serviteur des plus riches, le peuple n’est pas raciste et ne demande pas de refuser les demandeurs d’asile.

- Les immigrés qui n’ont le droit qu’à l’appellation

Mais pourquoi ces couplets que l’on croyait prohibés dans la bouche des gouvernants depuis 1945 ?

Tout simplement parce que Macron vient de réduire à la misère des milliers de chômeurs, qu’il veut réformer la retraite pour réduire à la précarité des millions de retraités.
Il espère avec l’immigration que les médias vont ne parler que de ça et ignorer la réforme des retraites afin que le peuple ne voie pas que Macron continue, avec une violence sans pareil, la destruction du contrat social et des droits sociaux.

, contraction du prénom neutre cela. Voilà ce qui rappelle un autre qualificatif employé pour des français « ceux qui ne sont rien ». Il ne change pas !

- Mépris pour la souffrance des peules qui subissent la guerre, de l’oppression, de la misère et à qui nous devons l’aide au nom de la simple humanité.

Macron le Petit a aussi indiqué aux membres de sa majorité : «vous n’avez qu’un opposant sur le terrain : c’est le Front national (devenu Rassemblement national). Il faut confirmer cette opposition car ce sont les Français qui l’ont choisie. Il y a deux projets : celui du repli, faire peur ou bâtir une solution ouverte mais pas naïve ».
Menteur !
Macron est en fait l’allié objectif du RN en reprenant ses thèses comme l’avait Sarkozy. Qu’il se méfie, Sarkozy a été battu et a nourri le vote FN en banalisant ses thématiques racistes.

Mais pourquoi ces couplets que l’on croyait prohibés dans la bouche des gouvernants depuis 1945 ?

Tout simplement parce que Macron vient de réduire à la misère des milliers de chômeurs, qu’il veut réformer la retraite pour réduire à la précarité des millions de retraités.
Il espère avec l’immigration que les médias vont ne parler que de ça et ignorer la réforme des retraites afin que le peuple ne voie pas que Macron continue, avec une violence sans pareil, la destruction du contrat social et des droits sociaux.
N’entrons pas dans son jeu. Mobilisons-nous pour combattre sa politique antisociale, participons à toutes les mobilisations sociales. Il en va de l’avenir de la solidarité et des droits sociaux et humains.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.