Debout les gars et gazelles!!!

Un de mes amis bretons (je suis ch'ti,alcoolique frénétique et incestueux selon quelques merveilleux "supporters" du P.S.G.)

me rabâchait:LA POLITIQUE, c'est le PRIX DU PAIN.

M'enfin, cette formule était loin d'être à mettre au compte d'un sénile précoce!!!

Après environ un quart de siècle de réflexion (j'essaie de réfléchir au maximum une fois par an) ,

j'en suis arrivé à la conclusion,non,quelle PRETENTION, à quelques interrogations supplémentaires.

Par exemples:

1. En douce France,le PRIX DU PAIN n'a pas cessé d'augmenter sous la droite ou la gauche traditionnelles,

mais aurons-nous encore du pain avec une personne(j'ai du mal à rester poli) qui ment déjà sur son prénom???

2. Si je n'ai rien (malgré mon cholesterol) contre un bon quart de Brie, je me pose quand même une autre question:

le quart de mes cons patriotes qui a voté  pour la susnmentionnée est-il bête(re restons polis) ,méchant,

inculte ou les trois à la fois?

3. Faudrait-il,à l'instar des permis de , conduire, chasse, ou pêche, instaurer un permis de vote?

4. Mais SURTOUT, ne serait-il pas temps de prendre notre destin en main,d'instaurer,

non pas une VI.ème république franchouillarde mais une VERITABLE
DEMOCRATIE MONDIALE ?
5. 4 peut paraître utopique, mais à l'opposé,moins de cent personnes détenant

la moitié de la "richesse " mondiale paraissait utopique, 20 ans plus tôt.

Bien à vous,indignés ET résignés.

P.S. Au cas, fort possible , ou je n'aurais pas été assez clair,

je paraphraserai G.Clemenceau qui disait  que

la guerre était une chose trop sérieuse pour être confiée à des militaires:

la politique est une chose  trop sérieuse pour être

confiée à des politiciens(une dernière fois, je reste poli)

de profession.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.