Le concept d'allié ou le management de la lutte

." Un allié est une personne qui ne fait pas partie du groupe de personnes qui se battent pour leurs droits, mais qui est conscient des problèmes liés à leur lutte, touché par leurs souffrances et qui souhaite mettre fin au système qui les cause."

 ainsi peut on parler par exemple "d'alliés blancs" s'ils rejoignent les luttes anti-raciste...

Si l'on accepte cette conception une souffrance tire sa nature de sa cause (pas sûr)... Ne souffrant pas des même mots et maux nous ne pourrions fondamentalement pas puiser l'eau de notre colère à la même source.

Nous pourrions juste nous rapprocher par "empathie".

Pour filer la métaphore liquide

Que l'on tombe dans un lac ou dans la mer on est tous et toutes mouillé(e)s.

Ou sinon il faut admettre que nous sommes tous et toutes un groupe à nous tout (e) seul (e) car toute expérience est subjective.

Changeons le monde sans nous préoccuper de nous nommer.

Redonnons très vite un sens à notre éphémère passage.

Car pendant que nous nous étiquetons, nous disséquons  ( à quand l'application pour trouver un (e) allié (e) dans son quartier?)  le monde continue à ne pas tourner rond et ceux qui s'en lèchent les babines ( les grands méchants capitalistes) rigolent bien des arguties....

En effet pour eux c'est plus facile: Avoir les mêmes intérêts suffit pour faire d'eux une sacrée bande de potes!

Le terme "alliés" fait aussi sens chez les dirigeants:

Stratégie des alliés : quand les oppositions sont vives

 

La stratégie des alliés est l’une des méthodes reconnues les plus efficaces dans l’accompagnement des projets complexes. Ceux qui sont soumis à des oppositions virulentes. En effet cette stratégie des alliés est incontournable dans le cadre de projets de changement lourds. Quand doit-on s’intéresser à la stratégie des alliés ? Comment faire quand les opposants sont nombreux ? Quand le changement devient « sportif » ? C’est-à-dire lorsque les opposants à un projet deviennent hyperactifs et vous empêche de dormir: projets d’infrastructures ou d’aménagement, réformes politiques, projets sociaux […]

Source:http://ancrage-territorial.fr/strategie-des-allies/

Il parait donc inopportun d'utiliser des termes relevant de la stratégie, de la scrutation et de la manipulation quand on parle des luttes politiques.

"Solidarité"... ça sonne vieillot mais c'est pas mal!

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.