Ehtugdual
Abonné·e de Mediapart

58 Billets

0 Édition

Billet de blog 8 nov. 2017

Tariq Ramadan et Médiapart : une occasion manquée ?

Ainsi, Mediapart n’était pas au courant du comportement au minimum sexiste et peut-être même pire, à la justice se prononcer, de Tariq Ramadan. Mais, nous autres, couillons d’abonné, aurions bien aimé avoir de Mediapart la révélation du côté sombre du faux « dévot » et vrai Tartuffe.

Ehtugdual
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Ainsi, Mediapart n’était pas au courant du comportement au minimum sexiste et peut-être même pire, à la justice se prononcer, de Tariq Ramadan. Comme on présume jusqu’à plus ample informé de la bonne foi des journalistes comme de toute autre personne, que l’on tient le discours paranoïaque tenu par Manuel Valls pour une folie dangereuse pour la qualité du débat public voire pour la démocratie, on prendra au pied de la lettre les dénégations multiples postées sur le site depuis le début de la semaine.

Très probablement, la transformation de Tariq Ramadan en une sorte de Tartuffe ne changera rien aux positions des parties prenantes à la polémique qui fait rage dans la sphère médiatique autour de l’Islam. Elle est juste un épisode du spectacle permanent que nous offre ce débat avec ses bons mots, ses dessins provocateurs ou ses pamphlets fulgurants. Ceux qui avaient le dessus se retrouvent la tête sous l’eau ; la roue de la fortune les en fera bien sortir.

Mais, nous autres, couillons d’abonné, aurions bien aimé avoir de Mediapart la révélation du côté sombre du « dévot », comme l’appelait encore Antoine Perraud dans un article du 17 octobre 2017 rendant compte d’un livre d’entretien entre Tariq Ramadan et Edgar Morin - papier bien tourné, au ton enjoué, critique comme il sied, par souci de crédibilité sans doute mais dans l’empathie quand Tariq Ramadan défend une sorte de théologie de la libération musulmane - l’auteur rapporte que le « dévot » annonce travailler à une « Manifeste pour une théologie islamiste de la Libération », soit une pincée de marxisme dans un épais potage religieux. Qu’en reste-t-il quinze jours après ?

Le mystère de cette non-révélation s’épaissit encore à la lecture des cinq articles que Médiapart a consacré en 2016 à Tariq Ramadan. On y trouve les éléments d’une biographie intellectuelle du personnage, fruit d’un travail de documentation et de recherche visiblement important. Mais, d’éléments sur son comportement, point.

Faute d’analyse « post-mortem » détaillée de la part du journal, le lecteur en est réduit à considérer diverses hypothèses pour expliquer cette carence de son média d’investigation indépendant :

- Refus de principe d’enquêter dans des matières qui touchent à la vie privée et difficiles à vérifier car reposant quasi-exclusivement sur des témoignages ? Les articles successifs accablant Jean Lassalle pour ses privautés montrent bien cependant que Médiapart sait prendre ses responsabilités y compris sur ce terrain là.


- Habilité de Tariq Ramadan à cacher ses forfaits car, « Le scandale du monde, est ce qui fait l'offense; /Et ce n'est pas pécher, que pécher en silence » (Tartuffe) ? Mais, comment se fait-il que d’autres l’aient apparemment su et pas seulement Catherine Fourest, source pas très fiable ?


- Ou blocage psychologique des instincts journalistiques quand Tariq Ramadan est scruté par Médiapart, le journal étant pris entre l’enclume de l’investigation et le marteau de ses choix idéologiques tant le « dévot » est proche de l’idéal type du « musulman libéré et libérateur » dont le fondateur du journal espère l’avénement ?

Puisse cette mésaventure inciter Médiapart à améliorer ses pratiques journalistiques.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — France
Redon : un mutilé, les fautes du ministère de l’intérieur et la justice qui enterre
Le 19 juin 2021, en Bretagne, lors d’une opération menée pour interdire une rave party, Alban, 22 ans, a eu la main arrachée par une grenade tirée par les gendarmes. Le 11 mars 2022, le parquet de Rennes a classé sans suite. Pourtant, l’enquête démontre non seulement la disproportion de la force mais les responsabilités de la préfecture et du ministère de l’intérieur. Mediapart a pu consulter des SMS et des appels aux pompiers, accablants, enterrés par le procureur de la République.
par Pascale Pascariello
Journal
La majorité se montre embarrassée
Après les révélations de Mediapart concernant le ministre Damien Abad, visé par deux accusations de viol qui ont fait l’objet d’un signalement à LREM le 16 mai, la majorité présidentielle peine à justifier sa nomination au gouvernement malgré cette alerte. La première ministre a assuré qu’elle n’était « pas au courant ».
par Marine Turchi
Journal
La haute-commissaire de l’ONU pour les droits humains en Chine pour une visite à hauts risques
Michelle Bachelet entame lundi 23 mai une mission officielle de six jours en Chine. Elle se rendra au Xinjiang, où Pékin est accusé de mener une politique de répression impitoyable envers les populations musulmanes. Les organisations de défense des droits humains s’inquiètent d’un déplacement trop encadré et de l’éventuelle instrumentalisation. 
par François Bougon
Journal — Europe
À Kharkiv, des habitants se sont réfugiés dans le métro et vivent sous terre
Dans le métro ou sous les bombardements, depuis trois mois, la deuxième ville d’Ukraine vit au rythme de la guerre et pense déjà à la reconstruction.
par Clara Marchaud

La sélection du Club

Billet de blog
Pap Ndiaye : la nouvelle histoire des migrations
En décembre dernier, en direct de Pessac, Pap Ndiaye a évoqué de façon magistrale la nouvelle histoire des migrations, estimant que la France n’est pas un bloc, mais faite de « variations ». On se grandit en les prenant en compte, disait-il, contrairement au projet des « marchands de haine ».
par YVES FAUCOUP
Billet de blog
La condition raciale made in USA
William Edward Burghardt Du Bois, alias WEB Du Bois, demeure soixante ans après sa mort l’une des figures afro-américaines majeures du combat pour l’émancipation. Magali Bessone et Matthieu Renault nous le font mieux connaître avec leur livre « WEB du Bois. Double conscience et condition raciale » aux Editions Amsterdam.
par Christophe PATILLON
Billet de blog
L'extrême droite déchaînée contre Pap Ndiaye
Le violence des propos Pap Ndiaye, homme noir, annonce une campagne de criminalisation dangereuse, alors que les groupes et militants armés d'extrême droite multiplient les menaces et les crimes.
par albert herszkowicz
Billet de blog
Racisme systémique
Parler de « racisme systémique » c’est reconnaître que le racisme n’est pas uniquement le fait d’actes individuels, pris isolément. Non seulement le racisme n’est pas un fait exceptionnel mais quotidien, ordinaire : systématique, donc. Une définition proposée par Nadia Yala Kisukidi.
par Abécédaire des savoirs critiques