El Discreto
(Charles Ferrier)
Abonné·e de Mediapart

5 Billets

0 Édition

Billet de blog 14 févr. 2020

Été ici

À propos de l’exposition PAPIERS 1000 SAISONS de Marc Léonard, à la galerie AUTOUR DE L’IMAGE (44 rue Sala 69002 Lyon), du 08/02/2020 au 07/03/2020.

El Discreto
(Charles Ferrier)
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Marc Léonard, dessin aux crayons de la suite " L'été ici ". © Marc Léonard

« L’Esprit humain est apte à percevoir un très grand nombre de choses, et d’autant plus apte que son Corps peut être disposé d’un plus grand nombre de manières. » 1

Que l’on conçoive la puissance comme aptitude à pouvoir être affecté du plus grand nombre de manières possible, et en retour pouvoir affecter d’autant de façons 2, alors l’ensemble de dessins « les mille saisons », et particulièrement la suite « l’été ici » 3, sembleront procéder de cette persévérance et participer à cette force. Car rien ici n’est étranger, dans la coprésence simultanée des êtres. L’humain, l’animal, la plante, la chose, s’entretiennent dans une pluralité de rapports – embrassades, soulèvements, couvertures, coupures –, on se renifle, se pousse, s’obstrue, se mange…

À cette dynamique des corps correspond toute une physique graphique, de traits qui s’aimantent, s’accrochent par boucles, s’orientent en vibrant, de pigments qui colmatent, de papiers qui coupent et coiffent… Mais on se méprendrait en voyant là un langage, c’est-à-dire une interprétation du réel et donc une distance. Car dès qu’une trace s’inscrit sur la feuille, qu’un fragment s’y dépose pour rechercher sa place, ils suscitent immédiatement la même empathie que celle éprouvée tout à l’heure pour un âne ou pour un chien. Ces pauvres marques, des marges de l’existence, sont ramenées à notre considération la plus sérieuse, et avec elles il faut compter, c’est-à-dire composer. C’est aussi pour cela que l’on rencontre un trait-museau, un contour-étreinte, un rectangle-protection… Intrinsèquement les affects du dessin.

Marc Léonard, dessin aux crayons de la suite " L'été ici ". © Marc Léonard

Maintenant que les acteurs ont été convoqués – les êtres, leurs rapports, le dessin, ses interactions –, il convient de briser toute hiérarchie ou logique de succession dans cet heureux continuum. Car « l’été ici » est aussi un « être-là », et dans l’immanence il n’y a point d'origine. C’est ainsi que du trait-virgule ou de la queue remuante, il est indécidable de savoir qui a commencé et engendré l’autre dans cette oscillation vibratoire. Nous ne pouvons que tirer un fil dans ce joyeux pêle-mêle, en espérant évoquer l’ensemble et exprimer quelque chose comme l’éthique de Marc Léonard.

Charles Ferrier, à Lyon, le 14/02/2002

1 Spinoza, Éthique – De l’Esprit, proposition XIV –, traduction Bernard Pautrat.

2 Ibid, De la Servitude humaine, proposition XXXVIII.

L'été ici, sur le site de Marc Léonard

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — France
Ces patientes en quête de solutions extrêmes à l’étranger
Le désespoir des oubliées du Covid-19, ces Françaises souffrant de symptômes prolongés, les pousse à franchir la frontière pour tester des thérapies très coûteuses et hasardeuses. Dans l’impasse, Frédérique, 46 ans, a même opté pour le suicide assisté en Suisse, selon les informations de Mediapart.
par Rozenn Le Saint
Journal
Sylia (SOS Racisme) : « On n’avait pas anticipé la violence de la réaction de la salle »
Ce soir, retour sur le meeting d’Éric Zemmour à Villepinte avec notre reportage et notre invitée, Sylia, militante de SOS Racisme. De la violence dehors, de la violence dedans, et de nouvelles preuves que le candidat de l’extrême droite est bien, aussi, le candidat de l’ultradroite. Retour également sur les enquêtes « Congo hold-up » avec nos journalistes, Justine Brabant et Yann Philippin.
par à l’air libre
Journal — Extrême droite
L’extrême droite et ses complicités tacites
Au lendemain de l’agression de journalistes et de militants antiracistes au meeting d’Éric Zemmour, les rares condamnations politiques ont brillé par leur mollesse et leur relativisme. Au pouvoir comme dans l’opposition, certains ne luttent plus contre l’extrême droite : ils composent avec elle.
par Ellen Salvi
Journal
À Hong Kong, Pékin met les médias au pas
En moins de vingt ans, l’ancienne colonie britannique est passée de la 18e à la 80e place dans le classement mondial de la liberté de la presse de Reporters sans frontières (RSF). De nombreux journalistes partent ou s’apprêtent à le faire, tandis que d’autres ont décidé de résister.
par Alice Herait

La sélection du Club

Billet de blog
Pourquoi ne veulent-ils pas lâcher la Kanaky - Nouvelle Calédonie ?
Dans quelques jours aura lieu, malgré la non-participation du peuple kanak, de la plupart des membres des autres communautés océaniennes et même d'une partie des caldoches. le référendum de sortie des accords de Nouméa. Autant dire que ce référendum n'a aucun sens et qu'il sera nul et non avenu.
par alaincastan
Billet de blog
Lettre ouverte du peuple kanak au peuple de France
Signé par tous les partis indépendantistes, le comité stratégique indépendantiste de non-participation, l’USTKE et le sénat coutumier, le document publié hier soir fustige le gouvernement français pour son choix de maintenir la troisième consultation au 12 décembre.
par Jean-Marc B
Billet de blog
Ne nous trompons pas de combat
À quelques jours du scrutin du 12 décembre, il importe de rappeler quel est le véritable objet du combat indépendantiste dans notre Pays. Ce n’est pas le combat du FLNKS et des autres partis indépendantistes contre les partis loyalistes. Ce n’est même pas un combat contre la France. Non, c’est le combat d’un peuple colonisé, le peuple kanak, contre la domination coloniale de la République française qui dure depuis plus d’un siècle et demi.
par John Passa
Billet de blog
1er décembre 1984 -1er décembre 2021 : un retour en arrière
Il y a 37 ans, le drapeau Kanaky, symbole du peuple kanak et de sa lutte, était levé par Jean-Marie Tjibaou pour la première fois avec la constitution du gouvernement provisoire du FLNKS. Aujourd'hui, par l'entêtement du gouvernement français, un référendum sans le peuple premier et les indépendantistes va se tenir le 12 décembre…
par Aisdpk Kanaky