L’élection de Xavier BERTRAND au NPDC Picardie

La réussite d’un « nuisible », le Premier Ministre socialiste Manuel VALLS En portant au pouvoir régional la droite du Karcher et des mafieux de la chasse et vènerie le Premier Ministre a réussi son coup de maitre : installer officiellement pour six ans aux commandes du NPDC Picardie les réseaux de la délinquance organisée des Républicains.

Le soutien inespéré des voix du Parti Socialiste, du Front de gauche, d’EELV et autres minorités dites de gauche, a fait l’élection de Xavier BERTRAND. La gauche toute entière a ainsi permis l’élection de la droite la plus arriérée d’Europe aux commandes de la nouvelle région sous le prétexte fallacieux des extrémismes incontrôlables.

La France, n’aurait-elle pas une Constitution et des lois pour la gouverner ?

Et voici que le temps d’une mandature les réseaux mafieux des Républicains s’assoient le plus officiellement du monde aux fauteuils de conseillers régionaux

Comment fonctionnent-ils dans l’Oise ? C’est simple, voici le mode opératoire.

Peu importe le motif de l’entrepreneur désireux de s’investir dans l’économie isarienne. Les gardiens du temple chasse et vènerie veillent à ce que personne puisse de près ou de loin gêner leur sinistre et funeste activité.

Soyez courageux, pugnace, entêté et vous recevrez des menaces, verbales puis physiques. Leur premier mesure est de mettre tous vos moyens de communication sur écoute, portable, lignes fixes, messagerie internet puis d’utiliser les informations pour vous nuire en permanence. A cette tâche deux alliés de taille, Thierry COSTE, homme de main du député Olivier DASSAULT, celui-ci étant à la manœuvre auprès des Procureurs et Juges d’instruction pour faire enterrer toutes les plaintes voire aboutir au classement sans suite ou non lieu dans l’hypothèse la plus favorable.

Qui sont les acteurs et relais de la délinquance ?

Enfantin ! Les milieux agro-cynégétiques, par la violence, l’intrigue, la pression obtiennent régulièrement les soutiens des classes politiques régnantes – droite, centre, gauche -, toujours promptes à sombrer dans la démagogie, lorsqu’elle ne coute rien aux féodalités financières et économiques.

Elles mobilisent leurs réseaux locaux, maires, conseillers généraux, conseillers municipaux, serviteurs et suiveurs de tous poils en quête de la plus petite faveur des « grands » de la région.

Les délits consistent à casser, briser, voler, pénétrer dans les propriétés, les maisons, en restant toujours dans les limites des franchises des assurances – autrement dit aucun remboursement – et en dessous des faits qui permettent ou pas de donner suite à une plainte. Démolir une partie de haie mitoyenne, briser des jardinières, casser une voiture, la voler le cas échéant, enfoncer un portail, briser la serrure d’une porte, briser une fenêtre, pénétrer dans la maison pour voler des objets en dessous du seuil de déclaration des assurances, harceler par téléphone, sur internet…

Se manifester par des appels inconnus pour bien vous montrer qu’ils vous suivent, qu’ils vous filent, qu’ils n’ignorent rien de vos faits et gestes et qu’en toutes circonstances ils vous « tiennent » sans que vos moindres pas ou actes ne puissent leur échapper, quand vous entrez ou sortez de chez vous, quand vous rentrez chez vous, quand vous circulez. Aucun mouvement ne leur échappe.

Ils branchent votre ligne mobile sur un numéro qui vous utilisez souvent de sorte que tous vos appels vont directement à l’abonné en question. Mais qui donc a le pouvoir pour agir techniquement sur les opérateurs de mobile ? Qui a le pouvoir pour enregistrer vos conversations téléphoniques et le passer ensuite sur votre répondeur de ligne fixe ?

Ils ne se privent pas non plus des escroqueries sur carte bancaire en ayant soin de faire les prélèvements en espèces selon votre itinéraire du jour pour bien vous montrer qu’ils savent où vous allez.

Même les animaux qui vous appartiennent subissent les agressions et blessures des petites mains infiltrées et personne ne voit jamais rien, ne sait rien, on formule des « hypothèses ».

Des semaines, des mois, des années au même régime : c’est la mafia FDC 60, la mafia des veneurs, la turpitude des élus locaux, intouchables, couverts par une justice dont elle ne porte plus que le nom.

Essayez de déposer une plainte, la Gendarmerie vous rira au nez.

Ecrivez au Procureur pour porter plainte, il ou elle ne vous répondra

                                                                                   Jamais de délit, jamais de crime, aucune trace

La droite Les Républicains a conquis le pouvoir grâce aux socialistes

Contre le droit constitutionnel, contre le droit de tout citoyen, contre le respect des lois à tous les niveaux se dressent les partis politiques de l’arriération PS et LR ; les partis des forces de l’argent, des tenants de la chasse, des pollutions, du béton et des « traditions » et leurs complices dans l’appareil d’Etat.

Vous avez dit démocratie parée de liberté, égalité, fraternité ?

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.