Poème sans vulgarité

Exercice de création, en cinq minutes, si le sujet vous passionne, si la mélodie vous plaît, l'inspiration arrive. CRÉÉ pour conjurer la PANIQUE due à la certitude qu'on est dans l'erreur.

Toi monsieur le con

Tu es blasé

Tu t'es poudré

Et tu ressembles au Lord euh que tu ne s'ras jamais

Porque le pass

Toi monsieur microbe 

T'es le plus fort

Le plus balèze

Et aussi fort 

Que ça ben oui

Moi je te méprise

Et plus,

 le pass

Un beau jour, de bonheur, le monde sourira,

Mais six pieds sous terre.

C'est ton sommeil.

Ce beau jour, au bout de ton chemin,

Tu pourras pleurer,

Et tu tomb'ras

Tel un vieux chnok.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.