espérance et destinée...

l'Europe, notre patron, pas notre président, a validé le bénéfice et l'octroi obligatoire de certains traitements, au détriment des "vaccins", pour soigner avec succès le syndrome provoqué par le "sars cov-2" dit "COVID 19" : et pourquoi cette appellation, dit on le PD-R chaise éjectable, pour le président de la République ??????

D'ici fin octobre, d'ici donc un mois, l'obligation dite vaccinale, avec ses dégâts collatéraux monstrueux, sera stoppée.

Je me demande comment s'en sortira notre sommité d'incompétence accrochée à ses wagons pleins de pièces d'or...

Comment rattraper le personnel perdu, les patients perdus, les nuits de désespoir, comment continuer à se pavaner tels des coqs.

Il n'y a pas de mot pour décrire l'horreur.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L’auteur·e a choisi de fermer cet article aux commentaires.