La cancer, c'est chic...

Le cancer ? N'est plus une maladie. C'est l'Assemblée nationale qui devra mieux voter, si elle existe encore...

Imaginez vous en pleine séance de radiothérapie à votre centre de soins habituel, où sera exigé le pass sanitaire... SI LA LOI PASSE... Sanitairement parlant, ou autres.

Votre consommation de substances chimiques est en quantité astronomique, car le cancer exige de très lourds traitements.

Il faut, (obligatoire), faire le PCR , très douloureux et MIEUX ENCORE,

et comment DIRE NON ?

-Se faire pikouzer, en oubliant que c'est écrit sur la boîte des vaccins (que l'on ne vous FAIT PAS LIRE), que c'est INTERDIT quand on a un TRAITEMENT MEDICAMENTEUX de se faire injecter ce produit (pfizer... ... tous).

PITOYABLES DÉPUTÉS…

J'ai cru lire ou entendre, que les "vaccinés" doivent se faire tester au PCR ? AVANT de rentrer dans une institution de soins, c'est vrai ? Comment savoir ?

Conclusion : le cancer n'est plus une maladie.

Si vous avez une sclérose en plaques, une maladie auto immune autre, un traitement neuroleptique, des allergies multiples : à ce sujet très important, tentez d'obtenir la composition exacte des ingrédients vaccinaux, car de bonnes personnes se sont démenés afin de savoir si leurs allergies étaient en adéquation ou pas : JE VOUS LE DONNE EN MILLE : "RÉPONSE : JE NE SAIS PAS". PERSONNE ne sait, médecin, ministère de la "santé", etc.  

C'est le flou artistique.

Un courant morbide d'addiction à l'aliénation aux fantasmes sanitaires, qui sont en fait quoi? Des manipulations qui veulent vous culpabiliser à tout prix.

Etonnez vous, quand votre hôpital sera fermé, faute de soignants en bon état physique et psychologique.

Attendez vous au désastre.

En attendant de cesser de consommer INUTILE.

Demandons-nous ce qu'est le bonheur.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.