Elie CARASSO
Abonné·e de Mediapart

14 Billets

0 Édition

Billet de blog 30 nov. 2021

L'appel de Gérard MORDILLAT à l'abstention Active à la Présidentielle

Avant le terme de l'élection éventuelle d'une e candidat e UNITAIRE pour la présidentielle, prenons bien soin de peser le pour et le contre dans cette stratégie légitime et voulue par des millions de votants de gauche. L'Appel de Gérard MORDILLAT permet d'y réfléchir.

Elie CARASSO
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Les contributions au débat pour le moment restent restreintes, cependant l'Appel de Gérard MORDILLAT mérite d'être très largement relayé dans ce cadre car il soulève les questions de fond contre l'emprise des media et des appareils et l’anesthésie qu'elle entraîne chez les citoyens / ennes du mouvement social et écologique.

Dans cet Appel, paru sur sa page Facebook, le 24 novembre, je crois, l'auteur appelle à BOYCOTTER l'élection présidentielle par une ABSTENTION MASSIVE ET ACTIVE si les partis , groupes et forces de " gauche"  et du mouv social et écologique interdisent par leurs divisions toute perspective de battre Macron / Le Pen / Z lors de ce vote. Auquel cas, ce vote ne serait qu'un piège fatal pour les classes populaires et moyennes car le président qui les pille et les détruit dans leurs droits à une vie digne et heureuse sera élu sans aucun doute possible. Dés lors, le vote devient une farce électorale qui ne doit en aucun cas être légitimé par la participation massive de celles et ceux qui vont être plumés et dévorés !   Le serviteur des oligarques du capital doit être le plus mal élu possible par une abstention record qui ruine sa prétention à toute légitimité ! 

J'ajouterai ici un commentaire personnel que ne fait pas Gérard MORDILLAT. Les partisans de JL Mélenchon ne cessent de mettre en avant la valeur et la richesse de son programme. Mais cet éloge est pure illusion, miroir aux alouettes, car JLM n'a aucune chance de figurer au deuxième tour en l'état de l'opinion depuis de longs mois, très favorable à la droite et à l'extrême droite ! A quoi sert de vanter des centaines de propositions qui seront complètement inapplicables ? Mélenchon sera écrasé lors du vote s'il n'est pas le candidat unitaire du Mouv social et écologique.  Voter revient dés lors à se faire piéger dans le scénario de relégitimation du Bonaparte de la Ve République !

Il faut donc, avec Gérard MORDILLAT, aller jusqu'au bout du raisonnement.

Les élections LEGISLATIVES suivront immédiatement l'élection de Macron ou Le Pen / z. Il faut mobiliser toutes les forces pour un programme unitaire de législature des forces du Mouv social et écologique afin de présenter partout des candidats unitaires aux Législatives pour interdire à Macron / Le Pen / z d'avoir une majorité de gouvernement et bloquer son plan en le forçant à une cohabitation qui lui impose de nommer un gouvernement de la majorité parlementaire.

ABSTENTION  MASSIVE  A UNE PRESIDENTIELLE DE PARODIE

PARTICIPATION MASSIVE AUX LEGISLATIVES POUR BLOQUER MACRON ou LE PEN /Z.

En aucun cas, accepter de cautionner la ré élection de Macron ou l'élection de Le Pen/z, ce que veulent en fait nous forcer à faire les partis et groupes qui appellent au vote dans la plus dévastatrice division.

Telle est ma position à ce moment du débat. Je reprends donc la stratégie proposée par Gérard MORDILLAT.

Voyons maintenant la suite des actions des citoyens qui veulent l'Unité  et les candidats de la division catastrophique.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — France
Macron 2017 : la preuve que l’affaire a été enterrée
Le préfet Cyrille Maillet, nommé par Emmanuel Macron à la tête d’un service du ministère de l’intérieur, a personnellement classé l’enquête concernant des prestations de sécurité suspectes durant la campagne présidentielle, avec des motifs fallacieux et contre l’avis de trois sous-directeurs.
par Fabrice Arfi, Antton Rouget et Marine Turchi
Journal — Discriminations
En Haute-Loire, au « pays des Justes » : la rumeur et les cendres
Le village de Saint-Jeures, réputé pour avoir sauvé des juifs pendant la guerre, n’est pas épargné par l’islamophobie. Quand Yassine, un jeune chef d’entreprise à son aise, décide d’y faire construire une maison et d’installer sa famille, les pires bruits se mettent à courir. Jusqu’à l’incendie.
par Lou Syrah
Journal — Politique
À l’approche de « l’élection reine », le vote bousculé
Au fil des scrutins, il semble de plus en plus difficile d’y voir clair dans les comportements électoraux. Deux ouvrages s’attaquent au problème sur des bases simples : comprendre et réhabiliter les absents des urnes et ajouter la loupe des histoires individuelles.
par Mathilde Goanec
Journal — Politique économique
L’inflation relance le débat sur l’augmentation des salaires
Avec le retour de l’inflation, un spectre resurgit dans la sphère économique : la « boucle prix-salaires », qui serait synonyme de chaos. Mais ce récit ancré dans une lecture faussée des années 1970 passe à côté des enjeux et de la réalité.
par Romaric Godin

La sélection du Club

Billet de blog
Un système pénal à abolir : perspectives féministes
Dans son essai Pour elles toutes. Femmes contre la prison, Gwenola Ricordeau propose une réflexion sur l'abolition du système pénal (police, justice, prison) d'un point de vue féministe, à contre-courant des courants dominants du féminisme qui prônent un recours toujours plus accru au pénal.
par Guillaume_Jacquemart
Billet de blog
« Rien n’a été volé »
Chronique d'audience. Abderrahmane B., pas même vingt ans, né à Alger et SDF a été arrêté avant le week-end. Il comparaît pour un vol à la roulotte. Néanmoins, il y a une difficulté dans la qualification de l’infraction : rien n’a été volé.
par La Sellette
Billet de blog
Contrôleuse des lieux de privation de liberté : l’année Covid en prison
Mis en garde par la Contrôleuse générale des lieux de privation de liberté (CGLPL) pour les risques de cluster dans les prisons, le gouvernement a brillé par sa passivité. Rien d'étonnant, tant ses alertes et préconisations restent systématiquement lettre morte.
par lien-social
Billet de blog
Le bracelet électronique, facteur et révélateur d'inégalités
Chercheur à l’École normale supérieure, Franck Ollivon propose une approche géographique du placement sous surveillance électronique. Il analyse notamment la façon dont, en reposant sur la restriction spaciale, le bracelet redessine les contours d’un espace carcéral, dans lequel les situations individuelles des placés sont inévitablement facteurs d’inégalités.
par Observatoire international des prisons - section française