Les sans-abris se mobilisent

J'ai été sans domicile fixe pendant 15 ans. A chaque fois que l'on m'a tendu un micro, j'ai pris la parole pour exprimer mon indignation concernant la situation précaire des sans-abris. Aujourd'hui, je ne suis plus seule : un comité de rue est né.

Nous, comité de la rue d’Entourage, prenons la parole

Rappelons qu'un sans abri est avant tout une femme, un homme et un enfant exclus de notre société.
Le nombre de sans-abri ne cesse d'augmenter.

Face à cette réalité cruelle et sociale, tout le monde se sent impuissant. Et pour cause, ce n'est pas facile.

Cette situation devient urgente, c'est pourquoi l'association Entourage, via son application, décide de sensibiliser la société dans laquelle nous vivons et dans laquelle nous sommes confrontés de jour en jour à la misère humaine .

Aujourd'hui, nous, sans abris et anciens de la rue, réunis dans le “Comité de la rue d'Entourage” avons décidé de prendre la parole publiquement et d’être force de proposition pour toucher le plus grand nombre de personnes via les réseaux sociaux et faire tomber les préjugés. 

De par nos expériences, nous totalisons plus de 85 années de vie dans la rue, et avons la volonté de montrer qu’on peut s’en sortir, être utile et changer le regard des riverains et du monde de l’entreprise pour que les choses bougent. 

Qui est mieux placé qu'une personne qui a vécu dans la rue pour en parler ?

Suivez le @ComiteDeLaRue sur Twitter et Facebook

cleardot.gif

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.