Elisabeth Chaudanson
Utopiste
Abonné·e de Mediapart

110 Billets

0 Édition

Lien 1 déc. 2013

La justice contre la barbarie... Oui, mais...

Elisabeth Chaudanson
Utopiste
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

http://www.dailymotion.com/video/x17bqaz_marc-levy-soutient-les-villageois-plaestiniens-de-nabi-saleh_webcam

Avec l'autorisation de son auteur, Serge Grossvak, pacifiste juif qui ne cesse de se battre pour la résolution des problèmes ( bien petit mot ) entre Israël et Palestine, je publie sa dernière lettre en soutien à Marc Lévy. 

Marc Lévy a publié sur Facebook  une vidéo dans laquelle il dénonce la politique d'Israël face à la Palestine... (lien en bas du billet)

Serge Grossvak, Marc Lévy, et sûrement bien d'autres juifs, sont, à mon sens, ceux par qui viendra la solution, pour que cette région, déchirée depuis plus de soixante ans, retrouve paix et sérénité. Nous devons les soutenir dans ce combat...

APPEL A MOBILISATION

Nous avons découvert avec émotion l’appel public de Marc Levy avec Amnesty International. Une prise de position courageuse, renouvelée, et à mon avis étendue par la référence qu’il fait à son nom Lévy (voir sur sa page Facebook). Un geste, un grand geste, d’humanité, de solidarité, de justice.

Il est évident qu’un tel geste venant du sein de « notre communauté » juive rencontre un écho particulier. Pour les pacifistes juifs dont je suis une immense bouffée d’oxygène, une affirmation que ce combat n’est en aucun cas juifs contre musulmans mais un combat de la justice contre la barbarie. Mais en face…

En face c’est le déchainement !

Sans doute n’assistons-nous qu’aux prémisses de ce déchaînement. Bientôt vont venir les campagnes sales de dénigrement à l’encontre de Marc Levy comme de quiconque fait entendre une voix d’opposition, surtout si cette personne dispose d’une notoriété. Que va-t-il se cracher contre Marc Lévy ? Tout va y passer, de ses qualités d’écrivains à un engagement dicté par la recherche commerciale, que son nom est usurpé, que sa grand-mère n’est pas juive, que sa fille est une goye, que c’est un alcoolique-drogué qui n’a plus toute sa tête, qu’une belle orientale lui a tourné la tête… Voir bien plus sordide, voir les pressions sur la famille… C’est ainsi. Et je crois qu’il nous faudra être présent pour marquer une solidarité dans le temps long, pas uniquement dans ce feu de l’action.

MAIS dès aujourd’hui. Aujourd’hui c’est un déchainement sur sa page publique Facebook (pour ce que j’ai vu). Un déchainement des plus fous et extrémistes qui soient. Des propos ignobles à ne pas imaginer… Enfin, moi je n’imaginais pas à ce point de folie. Lorsque l’une évoque de « brûler ceux qui like la page », ce n’est pas rien dans notre histoire juive !!!! Et la litanie des propos racistes les plus grossiers « comme cela les arabes se mettrons à lire »… Nos ancêtres doivent se retourner dans leurs tombes, et ceux sans tombe pleurer leurs larmes de cendres.

Bien sûr le dégoût nous prend à cette lecture et l’enchaînement est si rapide qu’un sentiment d’inutilité d’agir contre ce torrent de boue nous arrête. Mais nous ne devons pas laisser. Non dans une compétition à qui envoie le plus de post mais parce que ces événements sont un moment pour faire passer des messages parmi ceux qui se réfugient dans un silence complice, renvoyant dos à dos « les extrémistes ».

Bien sûr les posts sont haineux, provocateurs, racistes. Nous avons à y être sans céder à cette haine et renvoyer des propos de colère (pourtant légitimes même si maladroits). Nous avons à y être, nombreux à nous relayer, pour affirmer notre exigence de justice et de dignité humaine, d’égalité pour tous les humains. Les haineux s’enrageront, mais bien des mous recevront ce message et peut être quelques uns à leur tour franchiront le pas de la dignité.

Serge Grossvak
le 1 décembre 2013

Merci de diffuser largement, d’apporter votre pierre à ce combat fraternel

http://www.dailymotion.com/video/x17bqaz_marc-levy-soutient-les-villageois-plaestiniens-de-nabi-saleh_webcam

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — France
Le ministre, l’oligarque et le juge de trop
Avocat, Éric Dupond-Moretti s’en est pris avec virulence à un juge qui faisait trembler Monaco par ses enquêtes. Ministre, il a lancé une enquête disciplinaire contre lui. Mediapart révèle les dessous de cette histoire hors norme et met au jour un nouveau lien entre le garde des Sceaux et un oligarque russe au cœur du scandale. 
par Fabrice Arfi et Antton Rouget
Journal — Extrême droite
Hauts fonctionnaires, cadres sup’ et déçus de la droite : enquête sur les premiers cercles d’Éric Zemmour
Alors qu’Éric Zemmour a promis samedi 22 janvier, à Cannes, de réaliser « l’union des droites », Mediapart a eu accès à la liste interne des 1 000 « VIP » du lancement de sa campagne, en décembre. S’y dessine la sociologie des sympathisants choyés par son parti, Reconquête! : une France issue de la grande bourgeoisie, CSP+ et masculine. Deuxième volet de notre enquête.
par Sébastien Bourdon et Marine Turchi
Journal — Outre-mer
Cette France noire qui vote Le Pen
Le vote en faveur de l’extrême droite progresse de façon continue dans l’outre-mer français depuis 20 ans : le Rassemblement national (RN) de Marine Le Pen est le parti qui y a recueilli le plus de voix au premier tour en 2017. Voici pourquoi cela pourrait continuer.
par Julien Sartre
Journal
Les défections vers Zemmour ébranlent la campagne de Marine Le Pen
Le départ de Gilbert Collard, après ceux de Jérôme Rivière ou de Damien Rieu, fragilise le parti de Marine Le Pen. Malgré les annonces de prochains nouveaux ralliements, le RN veut croire que l’hémorragie s’arrêtera là.
par Lucie Delaporte

La sélection du Club

Billet de blog
Monsieur le président, aujourd’hui je suis en guerre !
Monsieur le président, je vous fais une lettre que vous ne lirez sûrement jamais, puisque vous et moi ne sommes pas nés du même côté de l’humanité. Si ma blouse est blanche, ma colère est noire et ma déception a la couleur des gouttes de givre sur les carreaux, celle des larmes au bord des yeux. Les larmes, combien en ai-je épongé ? Combien en ai-je contenu ? Et combien en ai-je versé ? Lettre d'une infirmière en burn-out.
par MAURICETTE FALISE
Billet de blog
Les urgences et l'hôpital en burn-out !
On connaît par cœur ce thème souvent à l'ordre du jour de l'actualité, qui plus est en ce moment (une sombre histoire de pandémie). Mais vous ne voyez que le devant de la scène, du moins, ce qu'on veut bien vous montrer. Je vais donc vous exposer l'envers du décor, vous décrire ce que sont vraiment les urgences d’aujourd’hui ! Et il y a fort à parier que si l'ensemble des Français connaissaient ses effets secondaires, il en refuseraient le traitement, au sens propre comme au figuré !
par NorAd4é
Billet de blog
Toulouse : un désert médical est né en décembre au cœur de la ville rose !
[Rediffusion] Questions au gouvernement, mardi 11 décembre, Assemblée nationale, Paris. Fermeture du service de médecine interne à l’hôpital Joseph-Ducuing de Toulouse… Plus de médecine sans dépassement d’honoraires au cœur de la ville rose. Toulouse privée de 40 lits pouvant servir pour les patients Covid (vaccinés ou pas…)  Plus de soins cancer, VIH etc !
par Sebastien Nadot
Billet de blog
Pour que jamais nous ne trions des êtres humains aux portes des hôpitaux
Nelly Staderini, sage-femme, et Karelle Ménine ont écrit cet billet à deux mains afin de souligner l'immense danger qu'il y aurait à ouvrir la porte à une sélection des malades du Covid-19 au seuil des établissements hospitaliers et lieux d'urgence.
par karelmenin