Demain

 

Les jours, suivis de lendemains

Eux-mêmes toujours suivis de lendemains

Vivre son présent sans penser à demain

Le lent-demain qui peine à arriver

 

Aujourd'hui qui défile pour préparer demain

Hier déjà si loin, qui s'est déjà enfui 

Succession de journées, surtout ne plus penser

Hier et aujourd'hui et puis encore demain

Comme l'idée d'une journée et d'une vie sans fin

 

Tu es parti, tu m'as lâché la main

Dis, quand on est mort, y'a-t-il des lendemains ?

 

Tu es parti, tu m'as lâché la main

Me laissant démunie, inondée de chagrin

Essayant d'oublier qu'il y aura un demain

Oublier

 

Un jour passé comme une éternité

Et puis qui recommence, toujours, et sans arrêt

 

La douleur qui m'étreint, la peur du lendemain

Et si c'était bien pire, demain, après-demain

Si on me dit encore, ça ira mieux demain

Je demanderai à Dieu, Bouddha ou Mahomet

De supprimer demain, pour ne plus y penser

 

Tant de demains, tant de  chagrins

Entremêlés d'amour, de joie et de festins

Qui rendent plus amère  l'idée d'un lendemain

D'un lendemain certain,  et dont on ne sait rien 

 

Succession de demains,  comme une boucle sans fin 

J'ai besoin de demain, d'un horizon lointain

 L'espoir est un chemin, un long chemin chagrin

Une suite de lendemains...

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.