Elisabeth Chaudanson
Utopiste
Abonné·e de Mediapart

110 Billets

0 Édition

Billet de blog 13 juil. 2017

Elisabeth Chaudanson
Utopiste
Abonné·e de Mediapart

Retour sur : Moi, la mort, je l’aime, comme vous aimez la vie par Mohamed Kacimi

Elisabeth Chaudanson
Utopiste
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

COMMENT PEUT-ON ETRE À LA FOIS ISLAMOPHOBE, SIONISTE ET ISLAMISTE ?

Le jour de l’attentat de Charlie, je me trouvais par hasard dans un lycée de banlieue. J’ai publié dans la foulée une chronique alertant qu’une partie de la jeunesse de ce pays ne partage ni les valeurs de la République ni ses deuils. Le lendemain, Marianne, ouvrait le feu, m’accusant de « fiction », suivie par tous les médias de France et de Navarre qui voyaient en moi un auteur atteint d’islamophobie chronique, allant jusqu’à inventer des histoires pour jeter le discrédit sur une « communauté qui n’a fait de mal à personne ». Un lynchage en règle. Des mois plus tard, des dizaines de témoignages de profs, des articles et même des essais allaitent corroborer mes propos, mais il était trop tard.
En 2015, je me trouvais à Jérusalem, avec mon ami, Adel Hakim, directeur du CDN d’Ivry. Nous avions pour projet de créer au théâtre National Palestinien une pièce sur l’Histoire croisée d’Israël et de Palestine : « Des Roses et du jasmin ». Seulement la pièce s’ouvrait par l’évocation de la Shoah et le sort des détenus au camp de Bergen Belsen. Ce fut une levée de boucliers chez certains palestiniens. Durant des mois nous fûmes traités Adel et moi, de « sionistes » et de « suppôts du colonialisme français ». Certains radicaux avaient même menacé de mettre le feu au théâtre si on y représentait la pièce. N’empêche que cette pièce s’est jouée à Ramallah et à Jérusalem et qu’elle se donnera à guichets fermés à la Manufacture des œillets à Ivry et au Théâtre National de Strasbourg.
Pour la pièce sur Merah, c’est plus sordide. J’ai écrit l’an dernier une pièce sur l’Affaire Dutroux pour le KVS de Bruxelles, au vitriol sur les errances de la police et de la justice et l’accueil de la presse belge et du public était différent, en dépit des blessures toujours ouvertes dans la mémoire collective. Là, on nous accuse Yohan Manca et moi d'être les complices des terroristes, d’incitation à la haine, et j’en passe. Le plus tragique dans cette affaire relayée par toute la presse nationale, du Figaro à la Dépêche, et du Point, jusqu’à RTL, aucun journaliste ne s’est déplacé pour voir la pièce. A part Thierry Fiorile, de France Info, AUCUN JOURNALISTE N'A VU LA PIÈCE ET TOUTE LA PRESSE EN PARLE. Quelle éthique !
Sur 1480 compagnies présentes à Avignon il en est qui se damneraient pour avoir une ligne dans un canard, et voilà le comble, nous nous n’y sommes plus et on continue à parler de nous.
Enfin, on voit comment grâce aux médias et au réseau sociaux, je suis devenu tour à tour « islamophobe forcené », puis « sioniste invétéré » enfin « islamiste avéré ». Le tour n’est pas complet. Il me reste à devenir « catholique décérébré ». Comme ma prochaine pièce a pour titre : « Les Noces de Cana, ou l’art de transformer l’eau en vin », j’attends mon baptême chrétien avec gourmandise, comme dirait Rimbaud.
Mohamed Kacimi

http://next.liberation.fr/arts/2017/07/12/une-piece-sur-le-terroriste-mohammed-merah-cree-la-polemique-a-avignon_1583375

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Derrière le triomphe annoncé de l’extrême droite, des élections aux multiples enjeux
Dimanche, les Italiens votent pour renouveler leur Parlement. Une élection décisive qui conclut une campagne morne mais pourrait porter l’extrême droite au pouvoir. Tour d’horizon des programmes et des enjeux. 
par Romaric Godin
Journal — Exécutif
Retraites, chômage, énergie : Macron attaque sur tous les fronts
Le président de la République souhaite mener à bien plusieurs chantiers d’ici à la fin de l’année : retraites, chômage, énergies renouvelables, loi sur la sécurité, débat sur l’immigration… Une stratégie risquée, qui divise ses soutiens.
par Ilyes Ramdani
Journal — Moyen-Orient
L’Arabie saoudite soudoie des stars des réseaux sociaux pour attirer les touristes
Le royaume entend préparer l’après-pétrole grâce aux revenus du tourisme. Pour faire la promotion des trésors touristiques saoudiens, des influenceurs des quatre coins du monde affluent par avions entiers. Avec un objectif : montrer par leurs publications Instagram que le pays s’est ouvert. 
par Yunnes Abzouz
Journal — Écologie
Trois ans après Lubrizol, Rouen confie aux entreprises la prévention des risques industriels
Trois ans après l’accident de l’usine chimique, la métropole normande a mandaté une association d’industriels pour étudier les attentes de la population et former les élus. Une association de victimes dénonce un « McKinsey » de la pollution.
par Jade Lindgaard

La sélection du Club

Billet de blog
Éolien : vents contraires !
[Rediffusion] Mal aimées parmi les énergies renouvelables, les éoliennes concentrent toutes les critiques. La région Provence Alpes-Côte d'Azur les boycotte en bloc sans construire d'alternatives au « modèle » industriel. le Ravi, le journal régional pas pareil en Paca, publie une « grosse enquête » qui ne manque pas de souffle...
par Le Ravi
Billet de blog
Le gigantisme des installations éoliennes offshore en Loire Atlantique et en Morbihan
Un petit tour sur les chemins côtiers en Loire Atlantique et en Morbihan pour décrire et témoigner du gigantisme de ces installations offshores, de la réalité de l'impact visuel, et de quelques réactions locales.
par sylvainpaulB
Billet de blog
Saint-Jean-Lachalm, un village qui a réussi ses éoliennes, sans s'étriper
Saint-Jean-Lachalm, un village de la Haute-Loire qui a trouvé le moyen de ne pas s’étriper lorsque l’idée d’un champ d’éoliennes a soufflé dans la tête de son maire, Paul Braud. En faisant parler un droit coutumier ce qui, de fil en aiguille, a conduit… au chanvre.
par Frédéric Denhez
Billet de blog
Les sulfureuses éoliennes de la baie de Saint-Brieuc en débat
[Rediffusion] A l’initiative d’Ensemble ! deux débats ont été organisés les 24 et 25 septembre autour du projet de parc éolien dans la baie de Saint-Brieuc. En voici le compte rendu vidéo, avec mon intervention, présentant mes enquêtes sur Mediapart, et les prises de parole de Katherine Poujol (responsable de l’association « Gardez les caps !) ou encore de Lamya Essemlali (présidente de Sea Shepherd France).
par Laurent Mauduit