VALLS SAIN ET SAUF !

Il y a comme ça, des petites phrases, qui vous laissent baba ! Plaisanterie ? Gaffe ? Moquerie envers le Crif ? 

Discours ambigu, ambivalent, pour certains... Très clair pour d'autres... Qu'en pensez-vous ?

Pour moi, discours politique-politique, vous savez cette politique qui ménage la chêvre et le chou - mais si vous connaissez ! -, qui dit tout en ne disant rien... Un discours où on pourrait attendre quelques avancées pour la Palestine... Mais non, juste un discours, un discours de plus, un discours politique de politicien... Sauf que, cette petite phrase, énoncée sur un ton badin... 

 

CHOUFCHOUF : LEILA CHAFIK

FRANCOIS HOLLANDE SE REJOUIT QUE MANUEL VALLS REVIENNE D'ALGERIE SAIN ET SAUF

On sait le chef de l’Etat français féru de petites blagues ! Mais parfois, comme ce lundi 16 décembre lors de cette cérémonie organisée à l’Elysée à l’occasion du 70ème anniversaire du Crif (Conseil représentatif des institutions juives de France), celles-ci peuvent tomber à côté… ou bien ne pas être d’un très bon goût.

En effet, tandis que François Hollande déclamait son discours, sur un ton plutôt enjoué et bon enfant, son regard s’est soudain posé sur Manuel Valls, présent parmi les convives. A la vue de ce dernier, mais aussi de Jean-pierre Elkabbach, le président français a alors fait remarquer à l’assistance que le ministre de l’Intérieur devait bientôt se rendre en Algérie, mais Valls lui répliquant qu’en fait il en revenait, Hollande se corrigea en déclarant tout sourire qu’il en était donc revenu « sain et sauf », puis il ajouta : « C’est déjà beaucoup ! »

 

Discours à l'occasion du 70ème anniversaire du Conseil Représentatif des Institutions juives de France (CRIF) © Présidence de la République

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.