UNE MAIN TENDUE POUR SÉBASTIEN : une main bionique à financer par le"pot commun"

Sébastien Maillet, Gilet jaune a eu la main mutilée par une grenade. Après la marche de soutien du 13/02 à l'initiative des collectifs contre les violences policières et des GJ d'Argenteuil, l'heure est à la solidarité financière.

Le jeune Argenteuillais Sébastien Maillet, plombier, qui participait à l’acte XIII des Gilets Jaunes a eu la main droite détruite par une grenade GLI-F4 devant l’Assemblée Nationale. Avant lui, combien de blessés, de mutilés par les balles de LBD et les grenades de désencerclement, qui rappelons-le, contiennent une charge explosive de 25 g de TNT. Sébastien est encore hospitalisé, les frais opératoires et ceux qui suivront pour le doter de prothèses sont énormes, sans compter la perte de revenus, et les frais d’une réadaptation professionnelle. La famille a créé une cagnotte :

https://www.lepotcommun.fr/pot/b45bed2t

UNE MAIN TENDUE POUR SÉBASTIEN
Organisé par LA FAMILLE DE SÉBASTIEN

 

Bonjour à tous,

Samedi 09/02 lors de l'acte XIII, Sébastien Maillet était allé manifester pour réclamer l'égalité des droits, la justice sociale, l'augmentation du pouvoir d'achat. Comme plusieurs milliers d'autres concitoyens, depuis plusieurs samedi. Mais ce samedi, la main de ce jeune homme lui a été arrachée par une arme de guerre (grenade GLI-F4) interdite dans toute l'union européenne.Mais préconisé par le gouvernement Français, dans le cadre de ce qu'il appelle "un maintien de l'ordre" . Il a 30 ans, il est plombier et passionné de moto,fan de l'équipe de France de football et de jeux vidéos. Son corps mutilé, une main qu'il ne retrouvera jamais. Son seul espoir de retrouver partiellement sa main et un semblant de vie normale est la pose d'une prothèse bionique.

Cette intervention chirurgicale a un coût, Sébastien et sa famille comptent sur votre solidarité, en participant au financement de cette opération. Remerciements par avance pour tous vos mots et vos attentions.

CAGNOTTE UNIQUE ET OFFICIELLE

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.