Ce lundi à Marseille

Des interventions brillantes et vibrantes d'inquiétudes des sonneurs d'alarme : merci à Michel Gairaud et à Pierre Boucaud de porter haut et clair les couleurs d'une presse marseillaise libre, et qui rend libre, merci à Laurent Mauduit d'avoir clairement retracé les étapes du scandale Tapie, merci à François Bonnet d'avoir su mener tout cela...merci aux dessinateurs du Ravi, Na !, Nakata et le troisième dont hélas je ne réussis pas à retrouver le nom de nous avoir fait rire parfois aux éclats, mention spéciale pour le nouveau rôle de Nanar dans le Pape ..et at last but not least, dans le rôle de "The Voice", merci monsieur Plenel pour votre intervention passionnée.

Nous étions très nombreux à attendre les interventions des régionaux de l'étape. Si bien sûr l'érudition en matière de politique marseillaise de Michel Samson fait toujours mouche, Jean Kéhayan et Philippe Foulquier ne m'ont pas convaincue..Non Monsieur Kehayan, boire du pastaga n'est pas infâmant, venez donc faire un tour dans les bars de la Plaine.

Et puis il y a eu les interventions des journalistes de La Provence ...Médiocrité ne devrait pas rimer avec presse, parce que quand ça rime, le débat se plombe. Bien sûr que non, ce n'était pas une attaque contre les journalistes du paquet-cadeau de Tapie, faut-il ne pas réfléchir plus loin que le bout de son nez pour venir protester avec véhémence que "non, je ne suis pas achetée" en agitant ses petits bras ...Vous aviez des plumes dans ce journal, où étaient-elles ce soir ?

Je soutiens Mediapart depuis le début et n'en suis pas peu fière.

Demain je m'abonne au Ravi, et Monsieur Boucaud, tout comme d'autres, je suis prête à mettre 6 euros de plus par mois pour avoir un site marseillais de presse qui puisse envisager l'avenir plus sereinement.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.