A la rédaction de Mediapart

Quand le TSM fait rage...

Voici le message que je viens d'adresser à quelques pointures de la rédaction.

Abonnée de la première heure, je m'interroge de plus en plus sur la ligne éditoriale de votre journal. J'aurais du écrire "notre journal", mais il n'est plus le mien depuis bien longtemps. Je ne comprends pas plus - ou plutôt je ne comprends que trop bien - la ligne éditoriale du club. Pas une ligne visible sur le meeting de Jean-Luc Mélenchon, candidat de la France Insoumise hier soir à Chambéry. Une salle comble, trois fois sa capacité, les gens attendaient dehors.

Réunion publique à Chambéry © JEAN-LUC MÉLENCHON

Pas une ligne d'analyse sur la rencontre entre Mélenchon et Mamère. A ce stade-là, c'est une faute grave. Ce que ces deux-là se sont dit, ce sur quoi ils ont échangé  est digne, me semble-t-il, d'intéresser les lecteurs.

Pas une ligne sur le discours que JLM a prononcé à Boulogne.

Pas un gramme d'analyse sur le discours sur le terrorisme et la sécurité.

Discours du 11 novembre sur la sécurité et le terrorisme © JEAN-LUC MÉLENCHON

Pourquoi cet ostracisme ? pourquoi ce refus manifeste de jeter le boisseau sur la campagne de la France Insoumise ? Je vis cet état de fait comme du mépris. La lectrice enthousiaste que j'ai été a cru à cette belle entreprise. Je ne vais pas venir faire ici du chantage à l'abonnement, je ne m'abaisserai pas à cela.

Vous me répondrez ou pas. Vous invoquerez les statistiques : si, regardez, on en parle ! Cela sera facile. Mais vous savez très bien que la vérité est tout autre. Vous avez fait des choix. Il me semble que ces choix sont injustes et qu'ils ne tiennent pas compte de la colère qui monte.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires.