Nicolas SARKOZY a gagné ...

... , le droit de partir en vacances dès le 7 mai 2012 !

 

Il peut choisir sa destination, au hasard le yacht de Bolloré pour une fantastique croisière en Méditerranée, du jamais vu ! Ou encore un séjour sur une île mystérieuse au milieu de l'océan Indien miraculeusement retrouvée par le chère (très) Mâme Bettencourt herself ! S'il aime l'aventure, l'imprévu, ne craint pas les expulsions, il peut choisir de planter sa tente dans les jardins de l'Hôtel de Marigny, certains disent qu'il existe des précédents, mais je n'en crois pas un mot, comment cela serait-il possible ? Les autorités françaises n'auraient jamais permis un tel sacrilège !

 

Autre choix possible, un séjour gastronomique au Fouquet's, gentil bistrot parisien, surfait selon les mauvaises langues, tant pis il aurait toujours la gastro, ce serait sa "tourista" ! 

 

S'il part à l'étranger, nous lui déconseillons les bagages de type "Sansomnite" dont les ventes ont bondit de 28% cette année, ils attireraient l'attention des contrôles tatillons, un coup à lui gâcher des vacances si peu méritées !

 

Par contre, s'il veut éviter un mandat d'arrêt international, nous lui conseillons de répondre favorablement aux nombreuses convocations de la justice qui ne manqueront pas dans les mois et les années à venir. Nous lui pressentons une bonne tête de coqueluche des prétoires !

 

Sans rancune néanmoins, nous ne pouvons que lui souhaiter tous les sévices qu'il envisageait de prodiguer à la grande majorité des français, pour les cinq années à venir !

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.