Emmanuel Esliard
Merdre alors !
Abonné·e de Mediapart

59 Billets

0 Édition

Billet de blog 16 déc. 2011

Sept gendarmes mis en examen dans l'Allier, à cause de Sarkozy !

Emmanuel Esliard
Merdre alors !
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Un syndicaliste retenu pendant la visite de Sarkozy : Sept gendarmes mis en examen

Pour plus d'infos et pour visionner des vidéos, voir le site internet du journal "La Montagne", dont voici le lien :

http://www.lamontagne.fr/editions_locales/vichy/un_syndicaliste_retenu_pendant_la_visite_de_sarkozy_sept_gendarmes_mis_en_examen@CARGNjFdJSsAFRoAARQ-.html

Sept gendarmes, dont l'ancien patron du groupement de l'Allier, sont mis en examen dans le cadre de l'enquête pour " acte attentatoire à la liberté individuelle " d'un syndicaliste, le 25 novembre 2010, jour de la visite de Nicolas Sarkozy au Mayet-de-Montagne, une commune rurale de l'Allier.


Sept gendarmes de l'Allier sont dans la ligne de mire de la justice. Deux anciens gendarmes du groupement de l'Allier, deux gendarmes de la brigade de recherches de Moulins, un gendarme de la brigade du Mayet-de-Montagne et deux gendarmes de la compagnie de Vichy ont été mis en examen pour " acte attentatoire à la liberté individuelle ".

Selon plusieurs sources concordantes proches du dossier, ces sept militaires sont suspectés d'avoir été impliqués, à un moment ou à un autre, dans la chaîne de commandement qui a conduit à l'arrestation, en dehors de tout cadre légal, d'un syndicaliste, Frédéric Le Marrec. Et à son maintien, tout au long de la matinée, au sein de la brigade de gendarmerie du Mayet-de-Montagne (Allier), le 25 novembre 2010, alors que se déroulait, dans cette commune, la visite du président de la République, Nicolas Sarkozy.

Sanctions disciplinaires

Ces mises en examen ont été notifiées, la semaine dernière, dans le cadre d'une information judiciaire contre X, ouverte à Clermont-Ferrand et instruite par le juge Jean-Christophe Riboulet. Parmi les sept gendarmes concernés, il y a l'ancien patron des gendarmes de l'Allier. Le commandant du groupement de l'Allier était en charge du dispositif de sécurité pour la visite présidentielle. Il a été muté à Paris cet été. Un de ses adjoints, en charge de la police judiciaire, également mis en examen, a été muté dans la Nièvre, en octobre.

Par ailleurs, ils ont tous les deux fait l'objet de sanctions disciplinaires dans le cadre des pouvoirs que détient le parquet général : leurs habilitations de police judiciaire ont été suspendues par le procureur général de la Cour d'appel de Riom, Marc Robert. Du côté de la justice, il leur est reproché, tout comme au gendarme de la brigade de gendarmerie du Mayet-de-Montagne, d'avoir ordonné l'arrestation de Frédéric Le Marrec.

Privation de liberté illégale

Concernant les autres gendarmes, l'enquête de l'inspection générale de la gendarmerie nationale, établirait qu'ils ont eu conscience de mettre en oeuvre une mesure de privation de liberté illégale et qu'ils se sont abstenus volontairement d'y mettre fin et\ou d'avertir le parquet de Cusset. Sollicitée, la Légion d'Auvergne de gendarmerie n'a pas souhaité faire de commentaire.

Les sept militaires ont été laissés libres à l'issue de la notification de leur mise en examen. Ils sont présumés innocents jusqu'à leur jugement devant le tribunal correctionnel. Qui n'interviendra pas forcément : le juge d'instruction peut aussi prononcer un non-lieu pour un ou plusieurs mis en cause.

Leïla Aberkane
et Cécile Bergougnoux


Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — France
Redon : un mutilé, les fautes du ministère de l’intérieur et la justice qui enterre
Le 19 juin 2021, en Bretagne, lors d’une opération menée pour interdire une rave party, Alban, 22 ans, a eu la main arrachée par une grenade tirée par les gendarmes. Le 11 mars 2022, le parquet de Rennes a classé sans suite. Pourtant, l’enquête démontre non seulement la disproportion de la force mais les responsabilités de la préfecture et du ministère de l’intérieur. Mediapart a pu consulter des SMS et des appels aux pompiers, accablants, enterrés par le procureur de la République.
par Pascale Pascariello
Journal
La majorité se montre embarrassée
Après les révélations de Mediapart concernant le ministre Damien Abad, visé par deux accusations de viol qui ont fait l’objet d’un signalement à LREM le 16 mai, la majorité présidentielle peine à justifier sa nomination au gouvernement malgré cette alerte. La première ministre a assuré qu’elle n’était « pas au courant ».
par Marine Turchi
Journal
La haute-commissaire de l’ONU pour les droits humains en Chine pour une visite à hauts risques
Michelle Bachelet entame lundi 23 mai une mission officielle de six jours en Chine. Elle se rendra au Xinjiang, où Pékin est accusé de mener une politique de répression impitoyable envers les populations musulmanes. Les organisations de défense des droits humains s’inquiètent d’un déplacement trop encadré et de l’éventuelle instrumentalisation. 
par François Bougon
Journal — Europe
À Kharkiv, des habitants se sont réfugiés dans le métro et vivent sous terre
Dans le métro ou sous les bombardements, depuis trois mois, la deuxième ville d’Ukraine vit au rythme de la guerre et pense déjà à la reconstruction.
par Clara Marchaud

La sélection du Club

Billet de blog
Racisme systémique
Parler de « racisme systémique » c’est reconnaître que le racisme n’est pas uniquement le fait d’actes individuels, pris isolément. Non seulement le racisme n’est pas un fait exceptionnel mais quotidien, ordinaire : systématique, donc. Une définition proposée par Nadia Yala Kisukidi.
par Abécédaire des savoirs critiques
Billet de blog
L'extrême droite déchaînée contre Pap Ndiaye
Le violence des propos Pap Ndiaye, homme noir, annonce une campagne de criminalisation dangereuse, alors que les groupes et militants armés d'extrême droite multiplient les menaces et les crimes.
par albert herszkowicz
Billet de blog
La condition raciale made in USA
William Edward Burghardt Du Bois, alias WEB Du Bois, demeure soixante ans après sa mort l’une des figures afro-américaines majeures du combat pour l’émancipation. Magali Bessone et Matthieu Renault nous le font mieux connaître avec leur livre « WEB du Bois. Double conscience et condition raciale » aux Editions Amsterdam.
par Christophe PATILLON
Billet de blog
Attaques racistes : l'impossible défense de Pap Ndiaye
L'extrême droite et la droite extrême ont eu le réflexe pavlovien attendu après la nomination de M. Pap Ndiaye au gouvernement. La réponse de la Première ministre est loin d'être satisfaisante. Voici pourquoi.
par Jean-Claude Bourdin