Le blob et l’émergence de la classe capitaliste transnationale

"Attention au blob" 4/7. Vous n’avez pas vu Abyss ? Sam Azulys vous le résume pour commencer, tandis que le vaisseau qui surgit des océans, en fin de course, laisse entrevoir l’avenir de l’architecture spectaculaire. Sloterdijk, Zaha Hadid, le Qatar 2022 et les nouvelles mégalopoles chinoises… : pour une radiographie blobesque de la géographie hallucinée du capitalisme néolibéral.

Abyss, sorti en 1989, fascine les architectes pour ses innovations techniques. Mais son scénario avait aussi de quoi retenir l’attention. Car le film, outre l’architecture à venir, pourrait encore avoir prophétisé les conditions nouvelles – historiques, économiques, politiques – dans lesquelles elle verrait le jour. James Cameron en grand explorateur des abysses néolibéraux ? Ou comment l’océanisation du monde s’accompagne de l’émergence d’une architecture tout en îlots protecteurs, à même de dessiner les nouveaux réseaux de pouvoir de la planète.

Une séance du cycle sur les blobs à la Cité de l’architecture, en compagnie de Sam Azulys.

Le blob et l'émergence de la classe transnationale © Cité de l'architecture et du patrimoine

 

Les trois premiers épisodes du cycle sont disponible ici, et encore .

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.