L’architecture blob et les nouveaux centres urbains en Chine

Un parcours des nouveaux centres urbains chinois, entre hallucination et décryptage de ces pharaoniques mises en scène. Avec les très belles photographies de George Dupin et une seconde partie en compagnie de Jean-Paul Loubes.

"Attention au blob ! Rêves et cauchemars de l'architecture à l'heure de l'informatique" 6/7

L'architecture-blob, née des programmes informatiques de conception, aurait-elle finalement fait de la Chine sa terre d'élection ? Ses formes extra-terrestres auraient-elles rencontré stylistiquement l'émergence de la puissance nouvelle ? Shenzhen, Guangzhou, Dalian, Harbin... apparaissent aujourd'hui comme autant de pistes d'atterrissage pour exhiber, voire sublimer l'inscription dans les nouveaux réseaux informatisés de la production et des échanges. Et le blob, fruit des techniques de construction les plus innovantes et pourvoyeur de formes inédites jusqu'à lui, semble parfait pour stimuler la ville créative. A moins, bien sûr, qu'il ne la simule...

La Chine, empire du blob ? © Cité de l'architecture et du patrimoine

La séance s’appuie sur quasiment deux mois de visite des nouvelles métropoles chinoises avec George Dupin, dans le cadre de la résidence critique partagée en 2016-2017 auprès de la Cité de l’Architecture et du Patrimoine, et grâce à son précieux appui.

Jean-Paul Loubes est notamment l’auteur de l’ouvrage passionnant sur La Chine et la ville au XXIe siècle (Editions du sextant, 2015), traitant de la sinisation des villes au Xinjiang ainsi qu’en Mongolie intérieure.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.