Installation d'une organisation sectaire dans le Lot : les craintes des habitants

« Nous, citoyens et élus de Sénaillac-Lauzès et de la communauté de communes du Causse de Labastide-Murat, exprimons notre inquiétude et notre colère face à la perspective de l’installation d’un groupuscule à dérives sectaires sur notre territoire », clame le texte de leur pétition adressée à Gérald Darmanin...

giavfdsbflurfun-800x450-nopad-1

... : des citoyens et des élus de Sénaillac-Lauzès (Lot/ région Occitanie) et de la communauté de communes du Causse de Labastide-Murat, expriment aujourd'hui leur inquiétude et leur colère face à la perspective de l’installation d’un groupuscule à dérives sectaires sur leur territoire. 

Le mouvement « One Nation » envisage en effet aujourd’hui d’acquérir un domaine de 200 hectares sur la commune de Sénaillac-Lauzès (Lot).

Ce mouvement politico/sectaire dit des « Citoyens souverains » s’est fait connaître récemment lorsque certains de ses sympathisants ont essayé d’enlever la petite Mia.

Ses adeptes refusent toute autorité politique et judiciaire, refusent ouvertement toutes les institutions, appellent à vivre en marge de toute règle, lois et société, développent des théories complotistes obscurantistes. Aux USA, dont est originaire ce mouvement, celui-ci est classé par le FBI « menace terroriste intérieure N°1 » devant les islamistes et les suprémacistes blancs.

« One Nation »  a lancé une cagnotte en ligne pour acheter un domaine, il prépare la venue sur les terres du Lot  de centaines voire de milliers d’adeptes pour créer un « laboratoire » de ses idées suspectes, « laboratoire » qui ne manquera pas de faire des petits partout sur le territoire français, d’où le soutien de citoyens ne résidant pas dans le territoire immédiatement touché. 

Les quelques centaines d’habitants des villages et hameaux concernés sont effarés par ces événements. 

ils vivent dans un parc naturel régional à l’environnement magnifique et craignent sa dégradation.

Ils vivent des rapports humains paisibles et redoutent que des germes de division et de conflit s’installent. 

Ils vivent  dans le respect des lois et des institutions et sont au regret de constater que des groupuscules séparatistes exploitent leurs failles en toute impunité.

Ils aspirent à un autre avenir  pour leur villages et pour leur territoire. Ils demandent aux autorités de la République d’exercer leur devoir de vigilance et de contrôle sur les dérives séparatistes et sectaires dont ils craignent d’être les premières victimes.

Il ne s'agit pas à leur yeux d'une alerte de confort. 

Ici, leur pétition :

Pétition · Non à l'installation d'un groupuscule à dérives sectaires dans nos villages du Lot · Change.org

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.