Le périple d'une réservation SNCF en fauteuil roulant

Je suis grenobloise et j'ai 31 ans. Je suis aussi en fauteuil roulant et je communique avec une synthèse vocale. Depuis l'automne 2019, il est devenu très laborieux de réserver un billet SNCF, en ligne.

Je suis grenobloise et j'ai 31 ans. Je suis aussi en fauteuil roulant et je communique avec une synthèse vocale.

Depuis l'automne 2019, il est devenu très laborieux de réserver un billet SNCF, en ligne. J'ai déjà alerté plusieurs fois la SNCF sans effet.
Comme une vidéo vaut mieux parfois qu'un long discours, je me suis décidée à la faire :

Périple pour réserver un billet SNCF © Manue K

Et je suis ingénieure et docteure, donc je suis à l'aise avec le numérique contrairement à beaucoup d'autres.

Accès Plus, le service d'assistance pour les handis en gare, nous est essentiel, fonctionne bien  en gare donc c’est vraiment dommage, insupportable et profondément injuste de constater la détérioration de son système de réservation. D'autant plus, que ce problème pourrait être rapidement résolu par quelques lignes de code.

Pour moi, ce problème est un beau symbole de tous les bâtons qu'"on" nous met quotidiennement dans les roues : une lourdeur administrative, l'obligation de toujours nous justifier et bien sûr les discriminations (ou pour aller plus loin, le validisme) quotidiennes.
Car oui, mettre 30 min à réserver un billet pour voyager en fauteuil roulant alors que j'en mettrais 2 si je n'étais pas en fauteuil est la définition d'une discrimination.

Cette vidéo a été postée le 13 février 2021, elle a été envoyée par email à la direction de l'accessibilité de la SNCF le 14 février 2021. Aujourd'hui, le 16 février 2021 soir, je n'ai pas eu de réponse de leur part.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.