Réagissons à la décision de Chatel de supprimer l'exo de math du BAC !

Petit billet à destination des lycéens et de leurs parents ... ainsi qu'aux professeurs et personnels administratifs de l'éducation nationale.

Billet de colère suite à le décision de M.Chatel relative à la fuite probable du sujet de Math des séries S du bac.

 

Les lycéens de terminale, série S, devraient terminer ce soir une difficile semaine. Les lycéens des séries S ont passé hier l'épreuve de math, coefficient 7 ou 9 suivant la spécialité. Le premier exercice aurait été diffusé la veille sur Internet et M.Chatel vient de décider que cet exercice ne serait pas comptabilisé.

Or, il s'agit d'un exercice portant sur les probabiltés, noté sur 4 points. Partie du programme qui permet le plus souvent aux lycéens d'améliorer la note de l'épreuve.

En décidant de ne pas comptabiliser cet exercice, tous les élèves et en particuliers ceux qui ont le plus de difficultés sont pénalisés. Cette décision, rendue publique vers 12h30 a de plus entraîné un état de stress important juste avant la dernière épreuve de SVT qui elle aussi a un fort coefficient.

En tant que parent d'élève, je ne peux qu'être surprise face à cette décision qui est contraire aux principes d'équité et d'égalité. S'il y a eu une faute de la part desservices de l'éducation nationale (ce qui peut arriver, là n'est pas la question), ce n'est en aucun cas aux élèves d'en subir les conséquences. Si la fuite est avérée, l'épreuve doit être annulée, si ce n'est pas le cas, il ne doit pas y avoir de changement. Mais modifier l'épreuve en supprimant purement et simplement un exercice ne répond à aucune logique, le temps passé pour la résolution de l'exercice s'est forcément fait au détriment des autres exercices donc il y a eu perte de temps et donc de chance pour l'ensemble des candidats.

Cette décision ne pourra de plus qu'ouvrir la voie à des recours ultérieurs ce qui n'est pas non plus souhaitable pour personne.

 

Comment peut-on informer les autorités de notre mécontentement vis à vis de cette décision ? Y-a-til déjà eu des précédents (suppression d'un exercice) ? Comment et qui va décider de la répartition des points sur les autres exercices ? Pourquoi ne pas avoir annulé la totalité de l'épreuve (ce qui serait fort déplaisant pour les candidats mais beaucoup plus juste) ?

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.