La gauche m'énerve !

Titre provocateur peut être, billet fait à chaud surement mais ce n'est plus possible en ce qui me concerne !

A moins de 24h d'une élection ou le seul chiffre parlant est celui de l'abstension, c'est reparti sur les primaires, la liste des candidats potentiels qui potentiellement mais on ne sait pas mais c'est probable pourraient de présenter ...

Pendant ce temps là, on se demande comment on va payer la prochaine facture de gaz, quand la 1ère centrale nucléaire va nous exploser à la g... à force d'avoir sous-traité et réduit le budget maintenance et sécurité, ou on ira se faire soigner demain, comment on va manger nos "5 fruits et légumes" par jour etc ... (je n'ai pas prioriser, liste non exhaustive et à hierarchiser en fonction des craintes de chacun).

L'ump est liquéfié là, à ce jour, mais non, on n'en profite pas pour les achever (c'est pourtant pas bien difficile, il suffit de faire la liste des promesses de l'agité et en parallèle la liste des lois pondues depuis 2007). Alors ça discute, faudrait proposer un programme, organiser nos primaires, oui mais pas trop tôt ni trop tard, et il faut une coalition de gauche oui mais les écolos/le ps/ le PC (au choix et non exhaustif) n'a pas joué le jeu etc ...

Tombée dans la marmite de la gauche depuis que je suis petite, fière de ce que mes grands-parents (résistants) et parents (militants et élus) ont fait, là je suis désespérée d'assister au gachis de ce pays.

Continuons tous, militants ou sympathisants, élus ou pas, ouvriers ou cadres à discuter, discuter sur qui doit porter la candidature de la gauche, organisons des primaires qui sont certes indispensables aux USA mais absolument pas adaptées ici et laissons pendant ce temps l'ump continuer sa destruction méthodique.

Alors, je sais bien que mes états d'âmes n'intéressent personne mais au moins j'aurais pu les exprimer (et je ne me fais pas de soucis, le billet ne risque pas de passer en une dans ça ne dérangera pas grand monde).

On laisse un pays de rêve à nos enfants ... et ce doir je suis en colère et j'ai honte !

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.