Mohamed Louizi, Apostasie et Hadith de "référence"

http://blogs.mediapart.fr/blog/mohamed-louizi/261015/pourquoi-il-faut-interdire-le-voile-de-la-fnem-islamiste

 

02/11/2015, 18:23 | PAR EN_AVANT EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE MOHAMED LOUIZI LE 02/11/2015 À 17:39

Par contre,  il y a au moins trois hadiths de référence chez tous les sunnites et transmis par les FM

Excusez mon ignorance, mais pouvez vous m'expliquer ce qu'est un Hadith de référence ?


02/11/2015, 19:37 | PAR MOHAMED LOUIZI EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE EN_AVANT LE 02/11/2015 À 18:23

Nombreux de ces hadiths vous les trouvez principalement, et facilement, dans lesdites authenticités d’al-Bukhari et de Muslim, par exemple ! Il me semble que je vous ai conseillé de lire ce texte : Il était une fois un inféodé sur le chemin de Damas : Histoire d'Abou Hourayra  (ici). Faites un effort svp !

Sinon, un hadith de référence, c'est simplement une parole attribuée au Prophète, considérée parfois comme étant authentique, si elle consignée dans un recueil considéré comme authentique aussi, sur la base de critères se focalisant sur la chaîne de transmission du hadith (السند) et non pas sur le contenu de celui-ci (المتن). Ces hadiths sont considérés par des juristes sunnites comme étant la deuxième source de la législation islamique. Lorsqu'il n'y a pas de textes qui légitiment une pratique ou un acte, ces juristes utilisent ces hadiths (de référence) pour légiférer. Pour exemple, les trois hadiths que j'ai cités auparavant, légitimant l'apostasie, se trouvent tous dans lesdites Authenticités d'Al-Bukhari (صحيح البخاري). Deux des trois, se trouvent aussi dans celles de Muslim (صحيح مسلم). Faites vos recherches et vérifier mes affirmations. Plus encore, lisez la justification de la peine de mort pour apostasie chez Al-Qaradawi et bien d'autres juristes, vous verrez que ces hadiths sont considérés comme référence !

 

03/11/2015, 00:06 | PAR EN_AVANT EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE MOHAMED LOUIZI LE 02/11/2015 À 19:37

un hadith de référence, c'est simplement une parole attribuée au Prophète, considérée parfois comme étant authentique, si elle consignée dans un recueil considéré comme authentique.

Un Hadith de référencecela n'existe pas. Par contre on peut argumenter sur l'authenticité d'un Hadith. 

Vous dites "il y a au moins trois hadiths de référence chez tous les sunnites et transmis par les FM". Ce n'est pas seulement une imprécision mais c'est une falsification. Cela n'a pas de sens. Le Coran est la référence.

Les 700 000 Hadith ont été mis à l'écrit au minimum deux siècles après la vie de Mahomet. Ceux sont des propos attribués à Mahomet et rapportés par divers témoins. Les spécialistes musulmans de la science du hadith ont mis en place plusieurs types de classifications. Parmi les plus connues la classification selon la fiabilité, la classification selon la référence d'une autorité particulière, la classification selon « l’étendue ». 

Si tous les sunnites appliqués l'apostasie cela se saurait. Vous allez au delà de la simple diffamation car vous accusez publiquement des gens d'être des meurtriers potentiels.

Muslim_distribution_chiites_sunnites_200

2-carte-moyen-orient.jpg

Le Coran ne punit pas l'apostasie.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Apostasie_dans_l%27islam

Ps: première fois que vous écrivez en arabe sur ce fil bizarrement ! Cela fait tout de suite plus authentique...

 

 

03/11/2015, 09:34 | PAR MOHAMED LOUIZI EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE EN_AVANT LE 03/11/2015 À 00:06

1- Je ne vais pas perdre mon temps à vous prouver que votre défense ne tient pas. A vous de prouver maintenant que les sunnites sont contre la peine de mort pour apostasie. Soyez précis et donnez des exemples concrets ! Pour rester en France, citez-moi une seule fois où l'UOIF a pris la défense, par un communiqué officiel, d'un condamné à mort pour apostasie. Vous ne le trouverez pas ! Pourquoi ? Par contre, je peux vous citer de nombreux exemples où les Frères Musulmans étaient contre la liberté d'expression et de conscience. Pire que ça encore, je peux vous citer des exemples ou ce sont eux qui ont provoqué et incité des tribunaux à condamner à mort des personnes jugées apostats ! 

2- Maintenant, au-delà des FM, que pensez-vous de ces trois hadiths ? Vous les défendez ? Vous les acceptez ? Vous êtes pour la condamnation à mort et l'exécution des personnes jugées "apostats" ? Vous en dites quoi ?

3- Vous dites "le Coran est la référence", soit ! Vous êtes donc d'accord avec le tunisien Mohamed Talbi et son son livre : "Seul le Coran oblige" ? Quel statut donnez-vous à la Sunna ? Quel statut donnez-vous aux hadiths ? Pour vous, la Sunna (dont les hadiths) est-elle une source principale du droit musulman ou pas ? Savez-vous que les sunnites (au moins les quatre écoles juridiques principales) la considère comme la deuxième source principale du droit musulman ? Êtes-vous pour ou contre cette considération ? Savez-vous que l'UOIF la considère aussi comme deuxième source principale du droit musulman ? Lisez ici (sur le site Havre du Savoir géré par Moncef Zinati UOIF) vous tomberez sur cette phrase qui résume ce que j'essaye de vous expliquer depuis quelques jours, en me servant de l'expression "de référence", je cite une définition : "Le fiqh (droit musulman) est une science qui consiste à extraire les prescriptions juridiques pratiques à partir de leurs sources de référence." Vous voyez bien que cette expression est d'usage ! Je cite un deuxième passage : "Tous les musulmans s’accordent à considérer le Coran et la Sunna comme étant les deux sources scripturaires principales et fondamentales pour connaître les prescriptions de l’islam." Êtes-vous d'accord avec ces propos ? Que faire donc ? Condamnez-vous l'apostasie ou pas ? Soyez précis !

 

03/11/2015, 17:13 | PAR EN_AVANT EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE MOHAMED LOUIZI LE 03/11/2015 À 09:34

1-Je ne défends rien mon bon Monsieur. J'attaque vos propos mensongers et diffamatoires. Vous ne vous rendez pas compte de votre ridicule à vouloir m'attaquer sur mes opinions religieuses. Je tiens à vous signaler cependant que cela ne regarde que moi. Je me fous personnelllement de savoir si vous allez prier 5 fois par jour. Même si j'en doute...

 

Citez-moi une seule fois où l'UOIF a pris la défense, par un communiqué officiel, d'un condamné à mort pour apostasie. Vous ne le trouverez pas ! Pourquoi ?

L'UOIF est une organisation Francaise est n'a pas pour vocation de lutter contre la peine de mort, ici ou ailleurs. Même si elle avait condamné quoique ce soit, vous auriez dit: "c'est la Taqiya..."

 

Par contre, je peux vous citer de nombreux exemples où les Frères Musulmans étaient contre la liberté d'expression et de conscience. Pire que ça encore, je peux vous citer des exemples ou ce sont eux qui ont provoqué et incité des tribunaux à condamner à mort des personnes jugées apostats ! 

Vous insinuez, des choses, sans citer des faits. Ne sachant pas de quoi vous parlez, dans quel pays, à quel époque,..., je devrais vous croire ?

 

2- Maintenant, au-delà des FM, que pensez-vous de ces trois hadiths ? Vous les défendez ? Vous les acceptez ? Vous êtes pour la condamnation à mort et l'exécution des personnes jugées "apostats" ? Vous en dites quoi ?

Vous pensez vraiment que mon opinion a une importance mon bon Monsieur ?

Ce qui est écrit est écrit. La "loi de référence" c'est le Coran ! La Sunna ne va jamais à l'encontre du Coran.

 

"Le fiqh (droit musulman) est une science qui consiste à extraire les prescriptions juridiques pratiques à partir de leurs sources de référence." Vous voyez bien que cette expression est d'usage !

Il n'y a pas d'Hadith de référence ou plutôt TOUS les Hadiths sont des textes de référence. C'est un peu comme dire qu'une loi en france est une loi de référence. C'est un non-sens. Il y a la loi Française et chacun doit en respecter l'intégralité. Vous cherchez à hiérarchiser les Hadith avec un vocabulaire incorrecte. Employez les vrais critères de classifications... Là-dessus vous n'êtes pas crédible.

 

"Tous les musulmans s’accordent à considérer le Coran et la Sunna comme étant les deux sources scripturaires principales et fondamentales pour connaître les prescriptions de l’islam"

Et? Je vois pas le problème! L'application de la Sunnah et du fiqh sont complexes et différentes selon les époques et les pays.

 

"il y a au moins trois hadiths de référence (sur l'apostasie) chez tous les sunnites et transmis par les FM" 

Je constate que vous ne savez pas lire une carte. Sunnites et chrétiens ont cohabité pendant des siècles, cela ne vous pose visiblement aucun problème intellectuel. Allez raconter vos salades sur l'apostasie à des coptes !

Il y a beaucoup de pays sunnites où l'apostasie n'est pas un délit. L'égypte ou le plus grand pays musulman, à savoir l'Indonésie.

 

RSF_CarteRepressionAuNomDesReligions.png

 http://rsf.org/religions/fr.php#general

Interressant comme vous sortez ici du cadre de la question initiale (Un Hadith de "référence"). Vous continuez à déverser à travers la question de l'apostasie, une haine contre tous les sunnites. Soit presque tous les musulmans. Haine qui est le fruit de votre inculture visiblement. Au passage, je ne répondrais pas à vos interrogatoires.

L'Islam cumule 1,635 milliard de musulmans dont 1,470 milliards de sunnites, 150 millions de chiites. Sachant que les sunnites sont "pour l'apostasie" d'après Mr Louizi...

 

 

03/11/2015, 17:42 | PAR MOHAMED LOUIZI EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE EN_AVANT LE 03/11/2015 À 17:13

1- Je note que vous ne répondez pas à mes questions concernant la peine de mort pour apostasie. Vous n'expliquez pas votre point de vue par rapport aux trois hadiths dits "authentiques" cités. Je conclue que vous êtes, sauf erreur de ma part, "pour" leur contenu et que ce contenu ne vous pose aucun problème !

2- Vous défendez l'UOIF pour les raisons qui vous appartiennent. Mais votre argumentation ne tient pas. Lisez sur le site de l'UOIF les communiqués que cette branche des FM publie de temps en temps. Vous comprendrez aisément qu'elle a multiplié les occasions pour soutenir Mohamed Morsi (en Egypte), ou pour féliciter hier soir l'AKP (En Turquie), ou pour toute autre question qui n'a aucun lien avec notre cadre franco-français. Ce que vous ne trouverez pas, ce sont des communiqués pour soutenir, par exemple, le saoudien Raïf Badawi ou le mauritanien Mohamed Cheikh Oueld Mkheitir, condamné à mort il y a un an par un pourvoir inféodé et manipulé par les FM de la Mauritanie, ou d’autres !

3- Des hadiths "authentiques", très nombreux, contredisent le Coran et insultent même le Prophète, directement ou indirectement. Lisez cet article que j'ai écrit en 2009 (ici), vous aurez quelques exemples avec leurs références. Je précise l'année 2009, car depuis, ma réflexion a certainement évolué dans un sens ou dans un autre. Vous verrez qu'il y a matière, pour vous, pour que vous commenciez à vous poser les bonnes questions qui sauvent. L'infâme et l'abjecte ne doivent être défendus, comme vous le faites avec intensités admirables, à moins que ... Entre nous, vous me rappelez ma jeunesse d’islamiste. Un jour, peut-être, vous arriverez à dépasser ce stade !   

 

mytheorologie.jpg

 

 

03/11/2015, 20:18 | PAR EN_AVANT EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE MOHAMED LOUIZI LE 03/11/2015 À 17:42

1-Vous pouvez notez ce que vous voulez, mais je ne suis pas là pour subir votre interrogatoire. Vous réorientez sans arrêt le débat et cela devient ridicule.

Répondre aux questions par d'autres questions, cela s'appel noyer le poisson. Je constate que vous évitez sournoisement celles qui vous gênent. C'est aussi un bonne façon pour vous de faire votre propagande islamophobe.

2-Je ne défends ni l'UOIF, ni l'apostasie, ni la Sunna. C'est vous qui parlez de tout cela. Je ne fais que souligner vos contradictions et vos mensonges. Afin de montrer votre véritable visage. Vous êtes un confusionniste et vous discréditez l'Islam, en commençant par l'UOIF puis les FM puis les sunnites, puis... D'autres ont des positions plus mesurés comme Omero Marongiu.

3-Je ne lirez pas vos articles sur les Hadiths. Vous n'avez aucun légitimité à écrire là-dessus. Vous croire impartial à ce sujet serait stupide de ma part.

Dire que des Hadith authentiques insultent le Prophète, c'est une peu comme de dire que Jésus aurait insulté la vierge Marie. Il y a incompatibilité. Toute tentative de démonstration inverse est assez stupide et voué à l'échec, surtout pour quelqu'un qui n'est pas théologien. Les Hadith sont la parole du Prophète rapportés par une chaîne de témoins liés au Prophète. Le Prophète ne peut vraisemblablement s'insulter lui-même, encore moins dans des Hadith dit authentiques.

 

 

03/11/2015, 21:30 | PAR MOHAMED LOUIZI EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE EN_AVANT LE 03/11/2015 À 20:18

Vous ne répondez toujours pas, ce n'est pas grave !

 

 

03/11/2015, 21:50 | PAR EN_AVANT EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE MOHAMED LOUIZI LE 03/11/2015 À 21:30

???Mensonge et Diffamation???

 

04/11/2015, 08:48 | PAR MOHAMED LOUIZI EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE EN_AVANT LE 03/11/2015 À 21:50

Non cher Monsieur : C'est ma vérité, toute ma vérité et rien que ma vérité, que cela vous plaise ou pas ! Commencez d'abord par assumer votre vérité, votre vraie identité, au lieu de vous cacher derrière un pseudonyme. Assumer la vérité, "sa" vérité, c'est d'abord d'être vrai, dans la vraie vie comme dans la vie 2.0 !

 

 

04/11/2015, 20:59 | PAR EN_AVANT EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE MOHAMED LOUIZI LE 04/11/2015 À 08:48

La vérité c'est que :

-Vous êtes incapable d'avouer qu'un Hadith de référence, ça n'existe pas. Cela a peu d'importance. Mais votre absence d'esprit critique fait défaut

-Vous dites l'UOIF, les FM et tous les sunnites sont pour l'apostasie. C'est totalement faux. C'est grave, criminel et impardonnable.

Je suis ici pour défendre des idées pas ma personne. Si vous pensez trouver ici une tribune pour votre prochain livre, vous faire élire ou autre chose, c'est votre problème, pas le mien. Rien ne me dit au passage que le pseudonyme Mohamed Louizi ne soit pas utilisé par une demi douzaine d'acharné... Votre vérité ne vaut pas mieux que celle des autres.

 

 

04/11/2015, 21:49 | PAR MOHAMED LOUIZI EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE EN_AVANT LE 04/11/2015 À 20:59

Je vais m'amuser un peu en vous proposant cette démonstration trop simplifiée :

1- Je (re)cite ce 1er passage du site "Havre de Savoir" (géré par un membre de la direction nationale de l'UOIF) : "Le fiqh (droit musulman) est une science qui consiste à extraire les prescriptions juridiques pratiques à partir de leurssources de référence". (ici)

2- Je (re)cite ce 2ème passage extrait du même site : "Tous les musulmans s’accordent à considérer le Coran et la Sunna comme étant les deux sources scripturaires principales et fondamentales ..." (ici)

Du point (1) et (2), l'on déduit le point (3) : (les signes = et + ne sont pas les mêmes utilisés en maths)

3- Sources de référence = Coran + Sunna 

L'on déduit le point (4) :

4- Sunna = Source de référence

Par ailleurs, l'on sait que de manière générale :

5- Sunna = Parole (قول) attribuée au Prophète (hadith) OU Action (فعل) attribuée au Prophète OU Approbation (تقرير) rapportée du Prophète

L'on peut déduire le point (6) :

6- Hadith = Sunna

Rappelant le point (4) :

4- Sunna = Source de référence

Conclusion :

7- Hadith = Source de référence

Simplification :

8- Au lieu de dire "ce hadith est une source de référence" l'on peut dire simplement "hadith de référence", au sens de source pour le "droit musulman" comme le dit le site Havre De Savoir géré par un "frère" de référence de l'UOIF !

*****

Par ailleurs, je suis d'accord avec vous lorsque vous dites que vous êtes ici pour défendre des "idées" et non pas votre personne. Mais permettez-moi de vous demander de vous relire, depuis le début de ce fil. Vous verrez qu'au lieu d'attaquer "mes idées" avec argumentation construite, vous avez passé beaucoup de temps à attaquer "ma personne" ainsi que d'autres personnes au lieu d'attaquer leurs idées.

*****

Enfin, par rapport à l'apostasie et la position constante de l'UOIF, des FM et des sunnites de manière générale, laissez-moi le droit d'affirmer ce que je dis, preuves et faits incontestables à l'appui. Je travaille sur cette question en particulier depuis l'année 2002. La matière que j'ai déjà rassemblée me permettrait, si je le veux, d'écrire un livre sur cette question. Peut-être un jour, pourquoi pas !

Je vous fais remarquer que, vous personnellement et au delà de ce que penseront les FM, vous refusez toujours de vous positionner clairement par rapports à cette question intimement liée à la liberté de conscience et d'expression (et donc à la laïcité). Que pensez-vous des trois hadiths (de référence) que j'ai précités ?  

 

 

05/11/2015, 10:29 | PAR EN_AVANT EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE MOHAMED LOUIZI LE 04/11/2015 À 21:49

Votre Démonstration est entièrement exacte sauf pour les points 6 et 7 qui sont totalement faux.

4-La Sunna est une source de référence. (Les Hadith font partie de la Sunna).

6-Les Hadith ne sont pas égale à la Sunna. Sans cela le mot Sunna n'existerait pas.

7-Il n'y a pas d'Hadith de "référence". C'est un non sens.

C'est un peu comme de dire que certains textes de lois en France feraient "référence" ou seraient "supèrieurs" à d'autres. La loi française est la source de référence en droit mais aucun des textes de lois qui la composent ne font "référence".

Votre raisonnement est presque aussi stupide que de dire: "Vous mettez vos pieds dans des chaussures, donc vos pieds sont des chaussures."

 

Vous avez passé beaucoup de temps à attaquer "ma personne" ainsi que d'autres personnes au lieu d'attaquer leurs idées.

Prouvez le ! Vous insinuez que je vous agresse sans citer mes propos ce qui est malhonnête.

Je vous ai demandez plusieurs fois ce qui personnellement vous incitez à attaquer les FM, le lycée,...Vous ne m'avez jamais répondu. Je suis libre de poser la question, vous êtes libre de ne pas y répondre.

Je ne tiens pas à savoir depuis quand et combien de dossiers vous avez préparé sur l'apostasie. Et, dans la mesure du possible, je ne vous laisserais rien affirmer sans "preuves, ni faits incontestables". 

 

Vous voulez absolument savoir ce que je pense de l'apostasie. Je pourrais comme vous ne pas révéler mes intentions et répondre aux questions par d'autres questions. Mais je vais céder un peu de terrain et vous dire ce que je pense.

Je pense que parler de lois et de systèmes juridiques, sans parler des peuples est totalement absurde. Une loi s'applique à un peuple. Si vous n'en faites pas partie et n'en comprenez pas la culture, vous jugerez difficilement des lois, du système juridique et de leur moralité. De façon similaire en france on ne juge pas seulement le crime, mais aussi le parcours du criminel, les circonstances atténuantes... 

Je pense qu'il y a beaucoup de pays musulmans ou le fait d'être athée est nettement plus choquant que d'être catholique ou protestant. L'apostasie doit-être replacer dans le contexte, comme ces pays où le fait de croire en Dieu est une évidence et presque une nécessité. Ce qui ne l'est plus pour nous... Une autre raison pour laquelle je réserve mon jugement est que beaucoup d'islamophobes s'acharnent sur l'apostasie. Ils oublient que la Chine est de loin le pays où il y a le plus d'exécution. Sans parler de toutes les pires atrocités que le XXème siècle a connu, de l'anthropophagie à la torture,... Une bonne part en Europe. Tous ça pour vous dire que pour l'apostasie, qui n'a absolument rien à voir avec la liberté d'expression, de conscience ou de laïcité en france, je ne vois aucune raison d'adopter une posture morale disproportionnée.

 

 

05/11/2015, 12:32 | PAR EN_AVANT EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE EN_AVANT LE 05/11/2015 À 10:29

Votre Stratégie Mr Louizi sur l'apostasie, comme sur beaucoup d'autres sujets, est parfaitement indigne.

 

Dans vos extraits vidéos, ou citations et raisonnements, vous employez toujours les mêmes méthodes.Vous procédez sans arrêt par amalgames, ou en tronquant, dénaturant le discours de votre adversaire.

 

Il suffit de regarder les "liens utiles" de votre "témoignage citoyen"(expression inexact et abject) : Collège-Lycée Averroès de l'UOIF , L'arbre qui cache le désert !  http://blogs.mediapart.fr/blog/mohamed-louizi/190315/college-lycee-averroes-de-luoif-larbre-qui-cache-le-desert.

La plupart de ces liens ne renvoient pas au lycée Averroès, ni à l'UOIF, ou même aux FM de France. Le propre de l'amalgame est de vouloir faire de choses différentes, éparpillées, voir antagonistes, un tout cohérent. Votre titre: "l'arbre qui cache le désert" est évocateur. Nous ne sommes pas dans le désert Mr Louizi, cessez de nous renvoyer à vos fantasmes. La France n'est pas l'Egypte ou l'Arabie Saoudite. 

 

Vous accusez avec aisance, ici et donc sur la place publique, le lycée Averroès, l'UOIF, les FM, d'être un arbre qui cache le désert. Vous les accusez en fait de Taqiya! Vous les accusez donc de mentir, de dissimuler, de cacher. Autrement dit  vous les accusez de paroles qu'ils n'ont pas prononcé. Ce qui est abject. Personne ne peut se défendre d'actes qu'il n'a pas commis. A notre époque, en France, accuser quelqu'un sans preuves, c'est de ladiffamation

 

Le pire c'est d'utiliser la place publique pour résoudre ce qui ressemble en réalité à de vieilles querelles et rancoeurs personnelles. En cela vous n'êtes pas un démocrate Mr Louizi, mais bel et bien un diffamateur. S'il y a des alertes à lancer, c'est la justice qu'il faut saisir. La vérité c'est que vous ne valez pas tellement mieux que certains collaborateurs sous Vichy qui dénonçaient leurs voisins pour les marquer du sceau de l'infamie. L'arbre fleurit dans le désert...

 

 

 

Nota Bene : Remplacez Juifs par UOIF, FM, Lycée Averroès. Voilà, à quoi ressemble le désert de Mohamed Louizi...

 

 

 

La feuille de choux ou écrit Mohamed Louizi:

 http://www.ikhwan.whoswho/blog/archives/author/mohamed-louizi

Ses collègues (Biographie enjolivées):

CONTRIBUTEURS

 

Fiammetta Venner

Fiammetta Venner

Fiammetta Venner, politologue (PHD SC PO), réalisatrice et spécialisée depuis 1990 sur la radicalisme politique et l’intégrisme.

Antoine Sfeir

Antoine Sfeir

Antoine Sfeir est journaliste. Il est le directeur des Cahiers de l'Orient. Les Frères musulmans ont tenté de le faire taire en lui faisant des procès. Je ne trouve trace que d'un procès de T. Ramadan pour diffamation et un peu perdu par Sfeir http://oumma.com/Lyon-Mag-condamne-pour-diffamation   http://fidesjustice.free.fr/html/ramadan.html

Caroline Fourest

Caroline Fourest

Caroline Fourest est essayiste et réalisatrice. Son livre sur Tariq Ramadan disséqué le double discours du principal prédicateur islamiste européen.

Emmanuel Razavi

Emmanuel Razavi

Emmanuel Razavi est grand reporter. Il a réalisé plusieurs documentaires sur les mouvements terroristes.

Hala AbdennourHala Abdennour

Hassen ChalgoumiHassen Chalgoumi

Hassen Chalgoumi, né en Tunisie a dans sa jeunesse fréquenté des groupes (religieux)radicaux. Il s'est formé en Syrie et au Pakistan. En France, il fonde la Conférence des imams de France qui regroupe 80 imams. Il est désormais partisan d'un islam libéral et sprituel en opposition avec l'islam politique intégriste des Frères musulmans. 

En septembre 2010, il coécrit avec son ex-conseiller Farid Hannache, journaliste, Pour l'islam de France. Ce dernier, s'est depuis, totalement désolidarisé de Chalghoumi. Il le qualifie de caricature et de faux imam. Il dénonce notamment son passé d'extrémiste, ses dérives politiciennes, ainsi que son illégitimité à parler au nom des musulmans.

Il est marié et a cinq enfants, tous scolarisés dans une école catholique car dit-il, « quand on a vu sur sa première photo de classe, que ma fille n'était entourée que de blacks et de beurs, on s'est dit avec ma femme qu'elle ne devait pas rester dans cette école

Selon Pascal Boniface, directeur de l'IRIS, la communauté musulmane se verrait désigner, en la personne de Chalghoumi, un responsable qu'elle n'aurait pas choisi et qui ne la représenterait pas. Toujours selon Boniface, Chalghoumi occupe la parole d’une communauté dont il n’a pas le soutien, mais il tire sa légitimité des médias et des milieux politiques dominants. Parmi les musulmans, il serait largement ignoré, voire violemment rejeté. Ce rejet proviendrait d'après Boniface non pas de ses positions, mais de son illégitimité : « si Chalghoumi est rejeté, ce n’est pas parce qu’il est modéré, comme certains veulent le faire croire, mais parce qu’il est illégitime. »

Pascal Boniface juge l'action de Chalghoumi contre-productive, et que, loin de combattre le préjugé d’un islam radical et intolérant, il le conforte puissamment.

Le rôle de Chalghoumi au sein de la communauté musulmane ainsi que sa présence marquée dans les médias sont de plus en plus remis en cause. Ainsi en avril 2012, son appel à manifester contre le radicalisme ne suscite aucune mobilisation et est un échec. Puis, le 11 novembre 2012, il se rend en Israël, ce qui lui vaut des critiques.

En mars 2010, des membres du collectif pro-palestinien Cheik Yassine, voyant une caméra dans la salle des ablutions de la mosquée de Drancy, prétendent qu'il pourrait y en avoir d'autres dissimulées dans l'espace réservé aux femmes. Le conseiller de l'imam Farid Hannache explique qu'il n'y a qu'une seule caméra « posée à la demande des fidèles qui constataient une recrudescence des vols à cet endroit ».

Le 9 juin 2012, le « Collectif pour la dignité des musulmans » rédige une lettre ouverte et appelle Chalghoumi à la démission. De nombreux intellectuels musulmans se joignent à cet appel et signent une pétition. Ce collectif entend dénoncer ce qu'il appelle son instrumentalisation par le pouvoir politique et sa collaboration avec le CRIF aux dépens de la communauté musulmane.

En février 2013, Farid Hannache, coauteur du livre Pour l’islam de France, voit en Chalghoumi « ce qu'il y'a de pire dans l'islam : la manipulation politique ». Il lui reproche notamment d'avoir milité pour Nicolas Sarkozy lors de l’élection présidentielle de 2012.

Lors d'une interview pour le Jerusalem Post, Chalghoumi déclare avoir payé une société pour faire « remettre à jour régulièrement » sa page Wikipédia. Selon lui, elle serait « hackée par les Frères musulmans

La rédactionLa rédaction

Ladan BoroumandLadan Boroumand

Ladan Boroumand est historienne co-fondatrice de la fondation Abdorrahman Boroumand qui œuvre pour la promotion de la démocratie et des droits de l’homme en Iran.(son père était un dirigeant iranien qui a soutenu un opposant à Khomeini en 1979. Il a été assassiné à Paris en 1991)

Michaël PrazanMichaël Prazan

Michaël Prazan est historien et réalisateur. Spécialiste de la très grande violence en politique, il a réalisé un film et un livre sur les Frères musulmans.

Mohamed LouiziMohamed Louizi

Mohamed Louizi est un ancien membre du mouvement marocain Attawhid wal’Islah (1995-1999), du PJD (1997-1999), de l’UOIF de 2002 à 2006. Ancien président des Etudiants Musulmans de France–Lille. Intéressédes recherches et études religieuses comparées Mohamed Louizi est l'auteur de nombreuses textes publiés sur le blog "Écrire sans censures ! »

Mohamed SifaouiMohamed Sifaoui

Journaliste d'investigation écrivain et réalisateur. Spécialiste de l'islamisme et président de l'association "11 janvier"

Soufiane ZitouniSoufiane Zitouni

Soufiane Zitouni est un professeur de philosophie. Suite aux attentats de janvier, cet enseignant dans un lycée de l’UOIF croit sa direction qui déclare qu’il faut soutenir Charlie Hebdo et s’exprime dans la presse pour expliquer l’humour et la différence entre religieux et intégristes. Il est alors victime d’une violente caballe et il est contraint de démissionner. Les mensonges ici sont très drôles.En gros tout est faux http://www.liberation.fr/societe/2015/02/18/soufiane-zitouni-l-islamisme-ca-soufi_1205307

Tewfik AclimandosTewfik Aclimandos

Tewfik Aclimandos, est chercheur associé à la Chaire d’Histoire contemporaine du monde arabe au Collège de France depuis 2009. Il a été chercheur au Centre Français d’Etudes et de Documentation Economiques, Juridiques, et Sociales (CEDEJ, le Caire), de 1984 à 2009. Spécialiste de la vie politique égyptienne de l’après guerre (1945-2011), il a publié plusieurs articles sur l’armée et sur les Frères Musulmans

Valentina ColomboValentina Colombo

Valentina Colombo’s research focuses on democratisation in the Middle East and North Africa. She is particularly focused on liberal intellectuals in the region and the role of women in politics. Valentina teaches geopolitics in the Islamic world at the European University in Rome. Valentina has a PhD in islamic Studies and has previously taught Islamic Studies and Arabic language and literature at Bologna University. She regularly appears in Italian media as well as in international press. She has published books including “Christianity in the Arab World” (2013), “Forbidden in the name of Allah” (2010) and “Islam: Instructions for use” (2009).

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.