Dubaï et son projet de la plus grande centrale solaire au monde !

C’est à la première ville des Émirat Arabes Unis, Dubaï, qu’Enerconfort découvre un projet d’énergie renouvelable plutôt exceptionnelle : une centrale solaire géante pouvant générer 1 000 mégawatts d’ici 2030 !

solaire-425103-jpg-283093

 

Dubaï, une ville reconnue pour se lancer dans des défis toujours aussi grandioses les uns que les autres, se lance désormais dans la construction de la plus grande centrale solaire du monde. Détrônant ainsi celle de Noor, au Maroc, qui était destinée à devenir également la plus grande du monde avant que ce projet fasse surface.

Présenté par Saïd Mohamed Al-Tayer, PDG de l’Autorité de l’eau et de l’électricité de Dubaï, la première partie de ce projet énergétique devrait finir d’ici 2021, fournissant à cette date des rendements proche à 200 mégawatts. Mais ce projet sera très loin d’être fini, car d’ici 2030 ils prévoient une concentration d’électricité de 1 000 mégawatts ! L’enthousiasme d’Amon d’Enerconfort se fait déjà ressentir, les projets sur le solaire ne cesse de se multiplier.

Rappelez-vous, en 2013 Dubaï avait déjà inauguré un parc solaire de 13 mégawatts, et ce dernier devrait recevoir quelques améliorations afin d’atteindre une concentration de 200 mégawatts d’ici l’année prochaine. Actuellement d’une capacité de 100 mégawatts, cette nouvelle centrale d’une valeur de 540 millions d’euros, peut alimenter près de 20 000 foyers en électricité. Ce parc solaire est constitué de longues rangées de capteurs à miroir parabolique faisant une superficie équivalente à 285 stades de football !

Mais l’avantage principal des centrales solaires à concentration est le fait qu’elles permettent de stocker l’énergie même après le coucher de soleil. De plus, ce futur parc solaire sera équipé d’une tour avec un champ de capteurs solaires, nommés héliostats, qui dirigeront les rayons du soleil au sommet du système. Ainsi grâce au cycle thermodynamique, l’énergie solaire est transformée en chaleur, puis en électricité.

Avec la totalité de ses projets, Dubaï prévoit de produire 5 000 mégawatts d’ici 2030 et de développer au maximum l’énergie solaire dans les prochaines années. Le pétrole devenant de nos jours, plus rare, les énergies renouvelables deviennent indispensables au bon développement des pays. L’objectif final de Saïd Mohamed Al-Tayer est de produire 75% de son énergie nécessaire grâces à ces énergies propres d’ici 2050.

L’équipe d’Enerconfort a très bien compris l’enjeu du développement durable et des nombreuses opportunités qu’offrent les énergies renouvelables, et c’est pourquoi nous mettons à disposition ces énergies tant aux particuliers qu’aux entreprises.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.