Cap vers le 100% énergies renouvelables

De plus en plus de communes se tournent vers le développement de systèmes d'énergies renouvelables. De la conscience écologique générale au besoin de rapprocher sa production électrique au niveau local, la tendance est au 100% énergies renouvelables et notre planète nous en remerciera.

Un objectif commun

recycle

Rappelons que l'écologie et les énergies renouvelables ne sont pas qu'une simple tendance. Elles sont un objectif commun, à la portée de main de chacun d'entre nous. Entreprendre une transition énergétique durable est possible. En 2015, la France produisait 76% de son électricité via l'énergie nucléaire. Les énergies renouvelables représentaient seulement environ 6% de la production totale en énergie. Le manque à gagner est énorme et la dépendance dans une seule source d'énergie peut vite tourner au scénario catastrophe.

Les ressources disponibles en matière d'énergie propre ne manquent pas. La France possède un large éventail de filons encore trop peu exploités. Nous possédons le 2ème gisement de vent, le 5ème meilleur taux d'ensoleillement d'Europe ainsi que d'abondantes ressources forestières, hydrauliques et géothermiques. La disponibilité de toutes ses ressources se fait bien évidemment au bon gré de la nature. Cependant, une meilleure utilisation, le développement d'infrastructures et d'une volonté affirmée de développer les énergies vertes pourrait amener la transition énergétique dont nous rêvons.

 

L'autonomie énergétique : une réalité

La COP22 qui se déroule actuellement à Marrakech attire énormément de regards et de questions sur l'environnement, l'optimisation des ressources énergétiques et surtout sur le dérèglement climatique. Ce meeting réunissant quasiment tous les pays du monde et des entreprises, ONG et autres acteurs de l'environnement est l'occasion de dévoiler au grand jour des projets d'une ampleur colossale. L'île de Marie-Galante compte par exemple passer d'ici 2020 au 100% renouvelable. Fruit d'un partenariat public-privé, le projet a pour but d'alimenter toute l'île avec une énergie produite au niveau local et de manière totalement autonome. L'autoconsommation énergétique est un pilier crucial pour des collectivités telles que cette île qui doit à ce jour importer une grande partie de son électricité.

Dans la même lignée mais dans un contexte tout à fait différent, la ville de Mälmo en Suède table également sur l'indépendance énergétique d'ici 2030 à travers une rénovation énergétique totale de la ville. La ville de Mälmo a également souhaité ouvrir son projet au public afin de susciter l'intérêt et la prise de participation de chacun. L'engagement de chacun des citoyens permet de créer une conscience éco citoyenne. L'implication dès le plus jeune âge dans les établissements scolaires mais également auprès des acteurs locaux, des entreprises et collectivités voisines va permettre à la ville de développer un système de production d'énergie propre mais surtout intelligent. 

Pour atteindre le cap des 100% énergies renouvelables, il faut lancer des projets concrets en impliquant tous les acteurs. La transition énergétique passe autant par les citoyens que les entreprises et les collectivités. Développer des relations étroites entre tous ces acteurs dans une dimension locale permet d'entretenir des échanges où tout le monde est gagnant. 

Enerconfort s'est par exemple engagé depuis plusieurs années dans la rénovation énergétique. Actuellement, le siège d'Enerconfort est alimenté à 100% par l'énergie solaire. Ce choix résulte de la volonté de construire un avenir propre et durable pour tous

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.