L'autoconsommation solaire intéresse les Français !

Amon d’Enerconfort vous présente aujourd’hui un sondage Opinionway qui déclare qu’aujourd’hui 47% des Français sont prêts à investir dans l’autoconsommation photovoltaïque, un procédé qui se généralise de plus en plus.

Même si durant ce dernier siècle nous avons connu des avancées surprenantes en termes de nouvelles technologies, il reste cependant encore quelques freins en ce qui concerne le solaire dont le stockage.

En France, alors que le prix de l’électricité ne cesse d’augmenter, le coût de production de l’électricité photovoltaïque décroit promptement depuis quelques années, a conclu en 2014 le Syndicat des énergies renouvelables (SER) et sa branche dans le solaire, le groupement français des professionnels du solaire photovoltaïque (SOLER).  Effectivement, la Commission de régulation de l’énergie (CRE) a précisé que le prix de l’électricité a baissé de 5% en 2013 par rapport en 2012, 2% en 2012, 1.7% en 2011 et de 3% en 2010. Quant aux équipements solaires, comme des panneaux solaires ou micro-onduleurs, affichent une baisse de 50% entre 2003 et 2013. Pour Enerconfort, l’autoconsommation est ainsi naturellement amenée à se développer à la vue de l’augmentation de l’électricité.

Un appel d’offre « autoconsommation »

Alors que l’on estime que d’ici 2017, le prix de l’électricité pourrait augmenter de 30%, mais le coût de production des panneaux photovoltaïque continue de baisser. De nos jours, il est plus intéressant de monter sa propre installation solaire pour une consommation propre. Mais cela ne concerne pas seulement le résidentiel, plusieurs projets dans le tertiaire ont été de francs succès. Comme peut-être le centre commercial Leclerc à Langon (Gironde), qui sera en mesure de produire 12% de son électricité grâce aux 1600 panneaux photovoltaïque sur son parking. Cette centrale photovoltaïque produira près de 450 000 kWh d’électricité à l’année, soit la consommation d’une centaine de foyers, et cela permettra une réduction de 12% de la facture d’électricité.

Le phénomène n’est pas seulement local au vu des adeptes conquis un peu partout. D’après le sondage fait par Opinionway demandé par le syndicat Enerplan, près de la moitié, 47% des Français seraient prêts à investir dans l’autoconsommation solaire. Quant aux adhérents de l’Association technique du commerce et de la distribution (PERIFEM) 62% seraient tentés par l’aventure. Parmi ce pourcentage, 39% l’envisagent de le faire dans les deux prochaines années et ont déjà estimé le potentiel de leur magasin. L’équipe d’Enerconfort sera ravie d’accompagner ces 62% pour une transition énergétique simple et complète. Le Groupement des particuliers producteurs d’électricité photovoltaïque (GPPEP) peuvent aussi partager leur satisfaction, pour qui les bénéfices sont multiples. Elle réduit la charge du réseau en puissance, permet une meilleure pénétration des énergies renouvelables au plus près des lieux de consommation, incite à la mise en place de moyens de stockage de moyenne capacité, amène les personnes à la prise de conscience sur l’importance de maîtriser la demande d’énergie et contribue à la création d’emplois.

Cependant, le GPPEP s’inquiétait de l’absence d’encadrement du développement de l’autoconsommation, mais les craintes ont vite disparues face à l’appel d’offres « autoconsommation » fait le 26 mai par le ministère de l’Environnement. Cet appel d’offre ciblera les projets de 100 à 500 kW, portera sur une puissance totale de 50 mégawatts MW (soit 100 à 500 projets lauréats) et sera ouvert aux secteurs industriels, tertiaires et agricoles.

L’équipe d’Enerconfort s’engage à fournir aux particuliers, ainsi qu’aux entreprises, du matériel et du savoir-faire infaillibles pour tout projet d’autoconsommation solaire, ou autre projet énergétique.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.