A propos de l'article " le chômage a plombé de quinquennat"

Le titre:

  "Le chômage a plombé tout le quinquennat "

Ressemble à une excuse. Le texte parait être une laborieuse explication de l'inexplicable, à partir d'une resucée de ce qu'ont asséné les "experts, intégristes d'une même bible unique", qui règnent depuis 30 ans et plus... sur les plateaux et ondes d'une "médiacratie" aux mains de milliardaires qui, par menaces et chantages à leur's rédaction's et journalistes, imposent leur seule loi. Ceci grâce à de successifs moyens qui, dans le cadre du système tutélaire des puissants, leur ont tout offert afin qu'ils puissent déverser, libéralement et impunément, leur intoxication abêtissante et de régression cognitive. et faire régner la loi du fric. 

  Il serait dommage qu'un doute puisse peser sur MDP qui n'est pas tenu par de mêmes actionnaires.

Il est clair que le chômage n'est pas la raison mais la cause immanquable de l'implacable dogme économique Libéral.

Le libéralisme. C'est un ogre irrassasiable de pognon. Il s’effondre, s’étrangle et meurt dans de douloureuses convulsions, sans une perpétuelle expansion. Or, il n'y a qu'une terre, et c'est une impossibilité physique naturelle. Cette religion de prosélytes, ladres malades et mesquins, n'est qu'une secte, contre nature, de sans partage, de narcisses puants, ridicules d'autolâtrie. De dangereux intégristes abrutis par une drogue: Le fric. 

Cette idéologie, comme la plupart criminelle, est la plus folle et méchante idiotie, car elle assassine l'espace vital commun. C'est dors et déjà en cours et sera totale in fine. Pourtant, ses promoteurs et adeptes sont nés comme tout le monde: Cul, merdeux, nu. Et ils le quitteront pareil. Entre temps ces 1% de salopards auront exploité, pressuré, privé tant d'autres de l'essentiel, pour ne même pas pouvoir consommer personnellement l'once d'une poussière ce qu'ils auront accaparé. Volé.

Ces criminels, sans"âme" et aveugles, donc inconscients et irresponsables butés, sont des adorateurs intégristes d'une doctrine par essence éternellement expansionniste. Ce qui est physiquement absolument impossible. Cette secte est immanquablement et déjà criminelle pour l'humanité et son seul espace vital : La terre, sa faune et sa flore. Son atmosphère, son sous sol et ses mers.

Le libéralisme est une idéologie économique, qui, plus elle "s'épanouit" dents libres, démontre, contre son nom, qu'elle est absolument arbitraire, ce qui est fondamentalement anti démocratique, et tyrannique, ce qui est évidemment inhumain. C'est le moteur d'une crise permanente, bientôt mortelle pour l'espèce.

Hollande, contre ses promesses fondamentales, a tout fait consciemment, pour la servir et la développer cette secte. Il est impossible, dans le cadre de cette infamie qu'est le libéralisme, un coup d'état permanent, que le chômage baisse. Il ne peut qu'augmenter puisqu'il est une arme, un chantage pour asservir.  De même causes produisent les mêmes effets. De plus en plus multipliés. Aucune excuse a celui, et à ceux qui avaient tous les pouvoirs. Pas pour faire moins pire (ce qui est tout simplement pire, et en certains cas bien pire qu'avant eux), mais mieux, forcément hors la tutelle et les contraintes de la cause parfaitement connue et dénoncée : La finance, dont cette  UE telle quelle, issue d'une forfaiture, n’œuvre que pour elle. 

 Entendre et lire des gens qui trouvent honorable le comportement d'un coupable de ce qu'il reconnait. Sans admettre que c'est de sa seule faute, alors qu'il n'a pas moufté, et ne regrette rien apparemment, sur le meurtre de Fraisse, et autres dramatiques "bavures"policières, dont lui est le premier responsable. A t-il été écarté, le cynique préfet inhumain, qui au lendemain de ce meurtre a dit, en substance, et sans être démenti, qu'il était dommage de mourir pour des idées ?

Comme si Fraisse était venu pour mourir... Ce fut simplement l'aveu que ce pouvoir combattait, à mort s'il le faut, les idées...!  Des idées qui se trouvent être celles des électeurs de "l'honorable". Donc à priori les siennes annoncées, et celles des gens moralement normaux. Particulièrement de pseudos écolos ministres. Qui le sont restés... !   

Où est l'honneur, dans le fait d'avoir fait tout ça, et tant d'autres choses ! Même pas "Au revoir". Pleurez, pour les minous et minettes votre ambition gâchée par vos fausses idées!  Faites-vous tout petit. A jamais..  

 

NB. n'y a -t-il  pas "tentation" d'être inquiets sur une possible confusion d'intérêts inter mêlés possibles, lorsque Me Mignard, un politicien très proche du PS, particulièrement de Hollande, est avocat de MDP; frappé au porte monnaie, contre toute attente et pratiques avant l'affaire Cahuzac, par ce pouvoir.

 A la veille de la décision d'abandon de Hollande, parait-il tenue secrète jusqu'au bout, maitre Mignarda annoncé son soutien à Macron. Lequel a quitté le navire très opportunément il y a plusieurs mois, sans trahir Hollande affirme-t-il.

Le temps travaille à effacer tout. Tous les autres porteront, quoiqu'ils puissent prétendre, le bilan désastreux de leur "patron". Donc le leur.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.