Pauv' Renaud !

Renaud, sale gosse, ex frangin, ex poteau.

 

 Tu n'étais pas né dans ma rue, tu n'as pas joué dans mon ruisseau, mais tu causais pas comme les mômes de bourg's, les salauds, t'étais dev'nu un copain, qui t'nait l'coeur de plus d'un bien au chaud. Renaud. 

Mais

Putain j'ai la rage
Contre ce virage
Et contre ce jour-là
Où tu t'es vautré
Alors qu't avais fini d'téter...
Dans ta tête doit faire froid...  

Nous: un tas d'potes, et la mère à Titi, n'avons plus d'parrain
n'avons plus notre chanteur, râleur. Not' copain
T'étais un clown mais t'étais pas un pantin
Enfoiré on t'aimaient bien
Maintenant on est tous orphelins
Putain d' Fillon, putain d'destin, tiens... ça craint !

 Des mineurs, du d'sous de "ch'terril qui, par leurs luttes, avec leur sang de "gauchistes.." ont semé, inspiré Germinal à Zola . Et certains de leurs gosses votent pour les ennemi du "syndicat" d'Etienne lantier ! Et celui qui l'a joué, représenté, semble apparement jouer maintenant, l'anti "gauchisme" mis à la sauce bourgeoise : Tout sauf c'qui fait trembler l'ordre établi, que tous les fillon's perpétuent.

Encore un petit pas... Et au deuxième tour, si ce n'est pas Fillon qui représente les droites ( toutes les droites), ce sera "tout plutôt que le "gauchisme" ?

J'ai la rage, contre ce putain de virage.

  

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.