Ce n'est pas un coup d'état. Puisque c'est constitutionnel...

 

Hormis le coup du : C'est moi (le tétanos) ou lepen (la peste)... Quand, c'est vérifiable, la plupart de ceux qui, erreur monumentale face aux banquiers (vendeurs de crédits hypothécaires, qui créent des bulles catastrophiques, pour le pigeon) ont appelé à voter, et ont voté, SEULEMENT contre lepen. Les pauvres.... (*)

C'est :  6 704 000 voix, et 28,21% des votants, donc moins de la moitié des inscrits; soit à peine 14% des électeurs inscrits, qui ont soutenu Macron pour faire sa politique! Il est donc notoirement minoritaire, et ne détient aucun pouvoir, démocratique, pour l'appliquer par "édit", le prince! 

(*) Qui ne seraient que naïfs, s'ils n'avaient pas agoni et sali, ceux plus averti !

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.