Un seul oiseau est en cage et la liberté est en deuil

Un seul oiseau est en cage et la liberté est en deuil. Jacques Prévert.

Le paradoxe qui devrait brûler les yeux de tout être humain pourvu de raison, du pseudo"libéralisme " économique", c'est que c'est un dogme sans alternative qui par conséquent s'oppose fondamentalement à la "liberté". Liberté, ce mot auquel pour en faire une abstraction trompeuse, ses prêtres cyniques ont ajouté le suffixe "isme", alors que ce n'est qu'un fanatisme dans l'argent, dans le profit sans partage, la seule loi du  possédant, ce qui s'oppose à l'égalité, le chacun pour soi qui exclu la fraternité.

- "Comment 90% , dont de supposés lettrés, peuvent-ils ignorer ce que parler veut dire ?", me dit Bobosse, mon neurone qui ne sort ni de l'ENA ni de la cuisse d'un Jupiter mais de chez les autodidactes du concret.

 C'est un libertaire Bobosse, et "aire" étant un suffixe adjectival qui signifie "qui se rapporte à", en l'espèce à la Liberté de tous donc de chacun  qui s'oppose à celle de quiconque, et en état de droit en République démocratiquela liberté est le premier des termes interdépendants de la devise consubstantielle à l’édifice, aller contre c'est trahir la constitution, Le droit suprême, auquel aucune jurisprudence attentatoire contraire, n'est admissible,valable, opposable.

 Personne n'a demandé à venir au monde. Le première droit est celui d'y vivre dans une nature qui n'appartient à personne puisqu'à tous. Personne n'a voulu  naitre pour y pour servir, pour tout y souffrir sans rien dire, juste exister en animal de somme et de trait. L’ostracisme, les racismes, sont fondamentalement inconstitutionnels. Émettre des lois  qui y contreviennent ou peuvent y contrevenir sont des "coups d'état".

Cela implique impérieusement, que pour tout et avant tout l'on se rapporte à la liberté de tous, donc de chacun, d'en imposer le respect et les moyens.

 Elle est farouchement égale pour tous la liberté qui implique la "fraternité" la République démocratique qui institutionnalise la Liberté. Elle est dans l'absolue libertaire cette République là..

 

Nb.  Ce qui n'admet pas d'alternative possible n'est quel que soit son "enseigne" qu'une dictature.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L’auteur·e a choisi de fermer cet article aux commentaires.