erago
Abonné·e de Mediapart

20 Billets

0 Édition

Billet de blog 1 nov. 2020

erago
Abonné·e de Mediapart

Notre tolérance est devenu de la faiblesse.

La France est fière de sa laïcité. On en aura entendu parler de cette laïcité ! Pourtant, elle me parait respectée unilatéralement.

erago
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Prières de rue illégales.
Horaires de piscines pour femmes musulmanes.
Imam envoyés des pays étrangers sans aucun contrôle Français.
Imams prônant ouvertement la haine de la France et du Français et des valeurs qu'il défend.
Associations pro-communautaristes, spécialistes de la "call out culture", habituées à victimiser des délinquants.
Le voile dans l'espace publique.

Touts ces agissements auraient du être marginaux et stoppés dès leurs apparitions.

Au lieu de cela, pour apaiser certaines tensions, et à des fins électorales le plus souvent, une tolérance qui confine à la lâcheté prime sur le respect d'une valeur qui devrait faciliter la mixité. Et la manière dont les règles de laïcité seront appliquées, fait finalement l'effet inverse.

Comment est il possible aujourd'hui alors que divers pays dans le monde oppriment le monde musulman, qu'une fatwa internationales soit lancée contre la France par, non seulement les citoyens mais aussi les chefs d'état de ces pays. Erdogan en Turquie, homme d'état malaisien, et d'autres.

il va de soi, que ce laxisme attire non seulement les islamistes mais aussi les critiques internationales qui renforcent la haine du Français et donc les attentats. il faut dire qu'il n'est pas difficile d'exciter certains religieux, certain s'en servent d'exutoire. 

Les critiques à l'encontre de la France ne sont faite que parce qu'il n'y a pas de réaction étatique et judiciaire à la mesure des attaques subies. d'ailleurs la culture de la victimisation permanente commence a suffire. 

Le sujet des caricatures et de la population musulmane qui se sent humiliée n'est que le point culminant d'une posture de victimisation permanente, et moi qui ai toujours été d'une grande tolérance avec les coutumes étrangère sur notre sol, je comprend que finalement lorsque l'on est face à des cultures de conquête de territoire, cette tolérance devient le principal problème.

Cela me coute, il n'y a pas pire qu'un état policier, il n'y a pas pire que la surveillance, le manque de liberté et les restrictions sécuritaire, je hais cette solution. mais en fait si il y a pire, se faire faucher sur la promenade des Anglais par un camion, se faire couper la tête, poignarder, tirer dessus, lapidé pourquoi pas.....

 Sans remettre en cause la pratique même de l'islam, ce n'est pas le but, et d'ailleurs le but de cet article n'est certainement pas de remettre en cause l'islam, ni les musulmans modérés qui eux ne font qu'être de bon croyant et condamnent les extrêmes. Non!!! je remets en cause aujourd'hui l'agissement des dirigeants de cet islam qui se servent d'un culte pour une guerre idéologique dont l'islam devient le vecteur innocent. La pratique de l'islam peut tout à fait se faire dans le respect de l'état dans lequel elle se trouve.

De ce fait il faut condamner toutes les dérives, et ce, de manière ferme et irrévocable.

Prenons un exemple qui me choque particulièrement: Le président du CFCM qui appelle à ne plus caricaturé le prophète... (https://www.bfmtv.com/societe/religions/le-president-du-cfcm-appelle-a-renoncer-en-partie-au-droit-a-la-caricature-pour-ne-pas-offenser_AN-202010270160.html ).Pardon?????? Cet homme est écouté et suivi, et de ce fait donne une légitimité tacite aux agissements criminels.... même si j'en suis convaincu ce n'était pas le but, il a tout de même du s'en expliqué sur BFM.

Plusieurs Imams ont déjà fait polémique en France, et malgré cela rien ne change, des vecteurs de pensées envoyés par des pays étranger prônent la haine au sein même de notre république sans aucun contrôle car le mécanisme même de la relation entre la France et l'islam est toxique.

Le militant islamiste Abdelhakim Sefrioui, fiché S a pu répandre sa haine sur notre sol durant 20 ans pour finalement être mis en cause dans le meurtre de Samuel Patty mais avant cela combien de jeunes perdus a-t-il contribué à radicalisé en toute impunité, et en ayant un soutien plus ou moins officiel avec les dirigeants du culte en France.

L'origine du malentendu qui se transforme petit à petit en guerre de civilisation est comme pour l'immigration une non intégration de l'islam et de ses dirigeants qui ne connaissent pas la France et ne vivent pas ses valeurs. Toute religion doit s'adapter au monde dans lequel elle évolue et l'islam ne fait pas exception, les imams devraient être formé en France et nés sur notre territoire pour respecter nos valeurs et les prêches devraient être fait en français pour l'intégration.

j'espère, que tous, ont compris que cette article n'est pas contre l'islam mais contre la manière délétère dont il se développe. Les choses sont allées trop loin aujourd'hui pour juste repartir à zéro, il faut malheureusement faire un grand pas en arrière des largesses accordées déraisonnablement à l'islam et à ses pratiquants pour assainir le terrain et repartir sur de bonnes bases et vivre ensemble.

Pour ceux qui caricatureraient mes lignes et y verraient des propos polémiques, racistes et  anti-islam, ils sont de ceux qui ne veulent pas l'apaisement mais la guerre.

 Jean

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans Le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte