Eric Beynel Solidaires
Abonné·e de Mediapart

5 Billets

0 Édition

Billet de blog 17 avr. 2019

Rendre visible les suicides au travail

Solidaires lutte depuis toujours pour rendre visible les atteintes à la santé des travailleuses et travailleurs. Partout les directions d’entreprises cherchent, au contraire, à les rendre invisibles, c’est le cas notamment des suicides liés au travail. C'est le cas à la SNCF, à l’inspection du travail, à l'APHP, à La Poste, à l’Office Nationale des Forêts, etc.

Eric Beynel Solidaires
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Solidaires lutte depuis toujours pour rendre visible les atteintes à la santé des travailleuses et travailleurs. Partout les directions d’entreprises cherchent, au contraire, à les rendre invisibles, c’est le cas notamment des suicides liés au travail. C'est le cas à la SNCF, à l’inspection du travail, à l'APHP, à La Poste, à l’Office Nationale des Forêts, dans de trop nombreuses entreprises, petites et grandes avec parfois aucune équipe syndicale.

Il y a dix ans, nos camarades de Sud PTT face à la situation délétère à laquelle ils étaient confrontés à France Télécom/Orange alors en plein plans de restructurations ont mis en place l’observatoire des suicides et des mobilités forcées. C’est grâce à lui que les nombreuses tentatives de suicides, les dépressions et les suicides ont pu être rendus visibles et médiatisés. Ne pouvant plus nier cette réalité, la direction d’alors et les ministres de tutelle durent agir, enquêtes de l’inspection du travail, expertise, questionnaire, tout cela mis bout à bout a permis que des plaintes soient déposés et qu’enfin, en mai 2019, un procès puisse avoir lieu !

Pour Solidaires, face à une situation qui continue à être gravissime et s’est étendue à de nombreux secteurs nous avons décidé à notre tour de recenser et de rendre public sur une carte les suicides et tentatives de suicides liés au travail. Sans grande publicité cette carte s’est déjà considérablement remplie et commence à permettre de rendre visible cette réalité.

Nous devons aller plus loin et nous allons continuer à procéder à cette mise en visibilité avec vous comme nous l’expliquons dans ce film! Nous invitons les salarié-es, les équipes syndicales et les militant-es qui ont connaissance d’un suicide lié au travail à nous en informer en remplissant le court formulaire en ligne sur notre site des conditions de travail, la-petite-boite-a-outils.org.

Il suffit de nous communiquer les informations sur le lieu, la date avec un lien, une source l’ayant rendu public (communiqué ou tract syndical, articles de presse, etc.) et nous les mettrons en ligne sur la carte: http://la-petite-boite-a-outils.org/chantiers/carte-suicides/.

Sur notre site, nous allons aussi mettre en ligne en mai 2019 un web documentaire retraçant les événements survenus à France Télécom/Orange et les actions collectives qui ont permis le procès des anciens dirigeants. Sont aussi disponibles des outils à disposition des équipes syndicales, des salarié-es et des militant-es confrontés à ces situations. Une fiche qui indique quelques pistes pour agir lorsqu’un-e collègue se suicide ou tente de se suicider ou quand des collègues ‘‘pètent les plombs’’ et une fiche sur le harcèlement moral ou réaliser un arbre des causes:

Il est indispensable aujourd'hui de rendre visible les suicides liés au travail, il est temps pour nous toutes et tous d’agir pour ne plus perdre sa vie à la gagner.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Zemmour : les « Zouaves Paris » derrière les violences
Le groupuscule « Zouaves Paris » a revendiqué lundi, dans une vidéo, les violences commises à l’égard de militants antiracistes lors du meeting d’Éric Zemmour à Villepinte. Non seulement le candidat n’a pas condamné les violences, mais des responsables de la sécurité ont remercié leurs auteurs.
par Sébastien Bourdon, Karl Laske et Marine Turchi
Journal — Médias
Un infernal piège médiatique
Émaillé de violences, le premier meeting de campagne d’Éric Zemmour lui a permis de se poser en cible de la « meute » médiatique. Le candidat de l’ultradroite utilise la victimisation et des méthodes d’agit-prop qui ont déjà égaré les médias états-uniens lorsque Donald Trump a émergé. Il est urgent que les médias français prennent la mesure du piège immense auquel ils sont confrontés.  
par Mathieu Magnaudeix
Journal — Social
Les syndicalistes dans le viseur
Dans plusieurs directions régionales de l’entreprise, les représentants du personnel perçus comme trop remuants affirment subir des pressions et écoper de multiples sanctions. La justice est saisie.
par Cécile Hautefeuille et Dan Israel
Journal
Fonderies : un secteur en plein marasme
L’usine SAM, dans l’Aveyron, dont la cessation d’activité vient d’être prononcée, rejoint une longue liste de fonderies, sous-traitantes de l’automobile, fermées ou en sursis. Pour les acteurs de la filière, la crise économique et l’essor des moteurs électriques ont bon dos. Ils pointent la responsabilité des constructeurs.
par Cécile Hautefeuille

La sélection du Club

Billet de blog
Aimé Césaire : les origines coloniales du fascisme
Quel est le lien entre colonisation et fascisme ? Comme toujours... c'est le capitalisme ! Mais pour bien comprendre leur relation, il faut qu'on discute avec Aimé Césaire.
par Jean-Marc B
Billet d’édition
Dimanche 5 décembre : un déchirement
Retour sur cette mobilisation antifasciste lourde de sens.
par Joseph Siraudeau
Billet de blog
« Pas de plateforme pour le fascisme » et « liberté d’expression »
Alors que commence la campagne présidentielle et que des militants antifascistes se donnent pour projet de perturber ou d’empêcher l’expression publique de l’extrême droite et notamment de la campagne d’Éric Zemmour se multiplient les voix qui tendent à comparer ces pratiques au fascisme et accusent les militants autonomes de « censure », d' « intolérance » voire d’ « antidémocratie »...
par Geoffroy de Lagasnerie
Billet de blog
Le fascisme est faible quand le mouvement de classe est fort
Paris s’apprête à manifester contre le candidat fasciste Éric Zemmour, dimanche 5 décembre, à l’appel de la CGT, de Solidaires et de la Jeune Garde Paris. Réflexions sur le rôle moteur, essentiel, que doit jouer le mouvement syndical dans la construction d’un front unitaire antifasciste.
par Guillaume Goutte