Pourquoi je publie sur Amazon ?

Pourquoi je publie sur Amazon ? Après l'édition à compte d'éditeur, depuis 2001, j'expérimente cette année sur Amazon l'auto-édition avec les outils en ligne de la Kindle Direct Publishing  ...

Eric Dubois -  © Eric Dubois Eric Dubois - © Eric Dubois

( Maj Juin 2020 ) 

Après l'édition à compte d'éditeur, depuis 2001, j'expérimente cette année sur Amazon l'auto-édition ( livre papier en impression à la demande  et livre numérique Kindle )  avec les outils en ligne de la Kindle Direct Publishing  avec mon livre de nouvelles "Paris est une histoire d'amour"  et mon premier roman  " Lunatic " * , on va me dire : mais c'est sur Amazon ! Et pourquoi pas ? Depuis plus de vingt ans, j'ai publié en revues, toute sorte de textes, poèmes et articles, récits, j'en ai réuni certains pour faire des livres publiés chez 6 éditeurs ( Le Manuscrit/ Manuscrit.com, Hélices, Encres Vives, L'Harmattan, Publie.net, Unicité) à compte d'éditeur, évidemment comme j'ai choisi de publier surtout de la poésie, je n'ai touché q'un public en marge, souvent des poètes eux-mêmes, dans quelques petits salons du livre et autre marchés de la poésie et autres festivals, ou bien par la voie des réseaux sociaux et du bouche à oreille. Mes éditeurs qui me publient ne font pas de plans média, leurs auteurs passent rarement à la télé ou sur de grandes radios et mes livres se trouvent rarement dans les rayons des libraires sauf à la Griffe Noire, à St Maur des Fossés,  à ma demande ou à la librairie L'Antre de pages, à Joinville le Pont où je fais souvent des signatures. Mais pourquoi Amazon ? Parce que je touche plus de gens avec ce site et avant qu'un jour je ne sois publié chez de grands éditeurs, je n'ai trouvé ( avec évidemment dans les prochaines années des publications chez des éditeurs traditionnels comme je l'ai toujours fait, je continue dans ce sens-là ) que cette solution accompagnée de mes publications, poèmes, extraits de récit en cours d'écriture sur mes blogs personnels, sur mes pages Facebook ou sur Twitter. Car la littérature se fait en ligne désormais, comme le dit et l'écrit l'ami François Bon, avec les outils dont on dispose sur le Web, tout ce que j'ai évoqué précédemment, fini l'ancien monde, on est dans la Web-Littérature, on publie n'importe quand, n'importe où et on se fiche des rentrées littéraires et autres prix. On laisse ça aux vieux écrivains ! J'en suis revenu du mirage germanopratin, de la fréquentation de certains écrivains people, mes cinq ans comme membre du jury du Prix Rive Gauche  à Paris, et avec tout le respect que je dois à sa créatrice Laurence Biava et à ses coreligionnaires, nostalgiques des années 20/30 ou 50/60, des écrivains français et étrangers en goguette à Montparnasse ou à St Germain des Près, le merchandising capitaliste a tout détruit, les librairies, les écrivains, la littérature, l'édition... Mais alors pourquoi Amazon ? J'avoue que c'est paradoxal.  Pourquoi ? Parce qu'on y touche des droits d'auteur plus conséquents, que les 8 à 10 % avec les éditeurs tradi, parce que ce n'est pas de l'édition à compte d'auteur et qu'on ne me demande rien et qu'Amazon prend un pourcentage sur les ventes, cependant, je n'en dirais pas plus parce qu'on va me dire que je fais de la pub à un GAFAM... Et puis de toute façon, je conserve mes droits en tant qu'auteur, chez Amazon, je ne suis pas prisonnier d'un système, où l'on est pieds et mains liées avec un éditeur pour des années,  je peux dépublier quand je veux, et donc retirer mes billes. 

 

 

ERIC DUBOIS 

 http://ericdubois.net 

"Paris est une histoire d'amour, récits" chez Amazon. 

https://www.amazon.fr/Paris-est-une-histoire-damour/dp/B086PN1CGF/ref=tmm_pap_swatch_0?_encoding=UTF8&qid=&sr=

 

"Lunatic, roman " chez Amazon.

 

https://www.amazon.fr/Lunatic-Eric-Dubois/dp/B089267XFT

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.