Pourquoi je suis candidat à l'Académie Française

Je suis candidat à l'Académie Française au fauteuil n°5 - fauteuil vacant d'Assia Djebar- depuis le 4 Février (2016). C'est au nom de la poésie et des poètes, au nom de la poésie, genre mésestimé ou sous-estimé par les grands médias, les librairies, les bibliothèques, peu connu ou méconnu du grand public.

20150319-201250 © © Eric Dubois 20150319-201250 © © Eric Dubois
 

 

 

Je suis candidat à l'Académie Française au fauteuil n°5 - fauteuil vacant d'Assia Djebar- depuis le 4 Février (2016). C'est au nom de la poésie et des poètes, au nom de la poésie, genre mésestimé ou sous-estimé par les grands médias, les librairies, les bibliothèques, peu connu ou méconnu du grand public, que je suis candidat et parce que la poésie attire autour d'elle, clichés et malentendus, et parce que "La poésie doit être faite par tous. Non par un. * " que je suis candidat. Je suis candidat parce que je suis  un poète comme les autres, avec aussi une oeuvre en devenir comme des sillons d'une terre toujours à naître. Je suis candidat parce que je suis fils d'ouvriers, petit-fils de tourneur-fraiseur et de chauffeur-livreur, d'ouvrières en usine,  arrière- petit- fils de mineurs de fond et de laboureurs, d'ouvriers, fils de la République et de la Démocratie, de la Liberté, de l'Egalité et de la Fraternité, fils de l'Europe et Citoyen du Monde.

Je suis enfin candidat parce que je suis le Fils de la Langue Française, le Fils du Langage, l'Homme des Mots, en toute humilité, pour une poésie redonnée aux Peuples et au Monde.

 

 

 

ERIC DUBOIS

 

Responsable de la revue culturelle en ligne et association Le Capital des Mots.

Blogueur : "Les tribulations d'Eric Dubois".

Membre de l'Union des Poètes & Cie.

 

 

NB : * Lautréamont, Poésies II.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.