13 Novembre

A la mémoire des victimes des attentats du 13 Novembre 2015.

 

La mémoire ne cicatrise pas . Elle est signe dans les mains des autres. Dans les mains de l'intérieur. Nous sommes au croisement du temps. Quand la parole est une eau dans les mondes en feu. Et que le silence est comme une eau glacée.

Je rêve d'une écriture des étoiles.

 

 

Novembre 2015

 

ERIC DUBOIS


Extrait de  "Les Tribulations d'Eric Dubois" , journal poétique.


http://www.ericdubois.net/2015/11/13-novembre.html

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.