La poésie : Eric Dubois.

Rien de neuf dans la léthargie qu'on impose aux mammifères ...

Rien de neuf

dans la léthargie

qu'on impose

aux mammifères

Rien de neuf

chez les dormeurs

immobiles

des planètes sonores

Rien que l'émotion

dans les yeux des statues

 

 

***

 

L'ombre sereine

de mes nerfs

tord les impétuosités

du monde

Le soleil pour cible

mange des rats

dans les gouttières

des femmes en jupe

Et le canal bleu

déchire les monticules

de violettes acides

 

 

Février 2021

ERIC DUBOIS 

 

Eric Dubois Eric Dubois

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.