La poésie

L'image est fantôme de l'oubli. L'espace se referme. Chair du plaisir. Fragment d'os. Solitude. Chercher le monde. Brisée du soir. Quelque chose de nous comme nous en charpie. Quelque chose comme le trou dans l'ombre. Le silence tapi aux angles des meubles. Etroit dans sa torpeur. Tout semble décalé d'un peu d'été perdu mais encore là, retrouvé. 

 

 

Le poète n'a rien à définir- si ce n'est  une part indéfinissable du monde et de lui-même, du moins essayer. Le langage est toujours un vide à combler.

 

Août 2015

 

ERIC DUBOIS



Plus d'infos : Le site officiel d'Eric Dubois.


Les tribulations d'Eric Dubois, journal poétique.


La revue littéraire Le Capital des Mots.



Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.