ERIC GLUARD
Ma personnalité est ma destinée : "Vivre ses rêves ou rêver sa vie, je choisis les deux..."
Abonné·e de Mediapart

5 Billets

0 Édition

Billet de blog 23 févr. 2017

"TOUT SEUL ON EST RIEN - ENSEMBLE ON EST TROP"

« Une expérience qui n’est plus singulière, ce n’est simplement plus une expérience du tout. C’est tout juste un mot d’ordre. » (Luc Boltanski)

ERIC GLUARD
Ma personnalité est ma destinée : "Vivre ses rêves ou rêver sa vie, je choisis les deux..."
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

(Pas trouvé de référence)

Ma contribution comme partage de l’intelligence des autres...

LA LIBERTE A L’EPREUVE DE LA DEMOCRATIE : « Ce qui compte ce n’est pas le bonheur de tout le monde, c’est le bonheur de chacun. »

Ce qui reste du politique…appelle le manque : refaire la démocratie

« Qu’un seul dise savoir et s’éteint le dialogue. Le principal est moins de trancher que de savoir maintenir le débat ouvert. Ce qui prime ne serait finalement ni le questionneur, ni le questionné, mais le questionnement parce que, sans questionnement, il n’y a ni rapport au réel ni construction de la réalité (Meyer 2005). »

 Aucun accord n’est possible sur ce qui compose le monde, précisément à cause de la multitude des cultures, des idéologies, des passions… "Si nous mettons de côté ce qui nous sépare, il n’y a rien qui nous reste à mettre en commun (...) qui ne reconduise pas sur les sentiers battus du majoritaire ou de l'universel ; Le monde commun est à composer, tout est là ; il est à faire, il est à créer, il est à instaurer (...) à plusieurs et ensemble." (Bruno Latour philosophe)

 Pour le politologue Jean-Jacques Gandini, « l’idéal libertaire [...] veut conjuguer liberté, égalité et justice sociale dans une société d’individus sujets ayant barre sur leur propre destinée »

 «Pour une politique de l’individu capable, l’égalité n’équivaut pas à la neutralisation des différences, mais à la condition réelle de l’exercice des libertés.»

 « L'égalité est le fait de considérer que chaque être humain est égal, qu'importe sa religion, son sexe, son orientation sexuelle, etc. L'égalitarisme est le fait de reconnaître les différences qui existent chez l'autre sans le discriminer pour ses différences. Ainsi, chaque être humain doit avoir les mêmes droits et devoirs au sein de la société. (...)
« l’égalitarisme veut que tous les citoyens soient traités impartialement, sans qu’il soit tenu compte de leur naissance, de leurs relations ou de leur fortune. En d'autres termes, il ne reconnaît aucun privilège naturel... ». L'égalitarisme est dans ce contexte la doctrine qui considère que les hommes sont de nature égale et conduit à traiter tous les hommes également. » (...)
Pour ses détracteurs, l'égalitarisme est philosophiquement le refus de l'altérité, donc la recherche de l'Un, soit de l'Unité, niant la complexité et les contradictions inhérentes à la vie. Pour eux, l'égalitarisme est une atteinte à la liberté, en empêchant l'humain de s'élever et le réduisant en l'avalant dans une masse, en allant à l'encontre de ses aspirations naturelles d'excellence, de ce qui s'apparenterait à de l'individualisme. »
(Wikipedia : Egalitarisme)
Pour dépasser les contradictions : Le concept de « Libertégalité »

« Ce qui compte ce n’est pas le bonheur de tout le monde, c’est le bonheur de chacun. »

Repenser le changement social : Autonomie et démocratie, entre moyen et fin du politique, la démocratie radicale ( Audric Vittielo)

L’optimisme de l’intelligence partagée : retrouver le « bien commun » est possible

Les "Pathologies de la démocratie" : Vivre ses rêves ou rêver sa vie, je choisis les deux...
La radicalisation de la « réflexivité personnelle » n’est pas de l’ordre d’une bonne « gestion » de l’identité individuelle mais d’un nouveau questionnement sur la représentation même de la « notion d’identité ».
Le « sentiment d’amplitude » est ici la forme concrète d’une conscience réflexive du monde saisi comme richesse inépuisable. (R. Misrahi)

Peut-on encore partager des choses en commun ? Quels sont les problèmes soulevés par ce repli sur soi-même ? Quel rôle sont appelés à jouer les journalistes, intellectuel(le)s, chercheurs(euses), enseignant(e)s, éducateurs(trices) ainsi que les pouvoirs publics face à la fragmentation de l'information et la prise de pouvoir par les réseaux sociaux ? et tant d'autres questions encore...

La vie des idées comme questionnements ; "Ma contribution" comme partage de l’intelligence des autres

Mes pages facebook :

https://www.facebook.com/eric.gluard

https://www.facebook.com/Singulier-Pluriel-701046183394560/

https://www.facebook.com/Gluard.accompagnement/

https://www.facebook.com/ericgluardaccompagnement/

https://www.facebook.com/eric.gluard.formation/

Enregistrer

L’auteur n’a pas autorisé les commentaires sur ce billet

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — France
Covid long : ces patientes en quête de solutions extrêmes à l’étranger
Le désespoir des oubliées du Covid-19, ces Françaises souffrant de symptômes prolongés, les pousse à franchir la frontière pour tester des thérapies très coûteuses et hasardeuses. Dans l’impasse, Frédérique, 46 ans, a même opté pour le suicide assisté en Suisse, selon les informations de Mediapart.
par Rozenn Le Saint
Journal — Extrême droite
L’extrême droite et ses complicités tacites
Au lendemain de l’agression de journalistes et de militants antiracistes au meeting d’Éric Zemmour, les rares condamnations politiques ont brillé par leur mollesse et leur relativisme. Au pouvoir comme dans l’opposition, certains ne luttent plus contre l’extrême droite : ils composent avec elle.
par Ellen Salvi
Journal — Asie
« Une grande purge est en cours à Hong Kong »
Militant hongkongais des droits des travailleurs, Au Loong-Yu réside temporairement à Londres, alors que sa ville, région semi-autonome de la Chine, subit une vaste répression qui réduit la société civile au silence. Auteur de « Hong Kong en révolte », un ouvrage sur les mobilisations démocratiques de 2019, cet auteur marxiste est sévère avec ceux qui, à gauche, célèbrent le régime totalitaire de Pékin. 
par François Bougon
Journal
Dans l’ancienne colonie britannique, Pékin met les médias au pas
En moins de vingt ans, l’ancienne colonie britannique est passée de la 18e à la 80e place dans le classement mondial de la liberté de la presse de Reporters sans frontières (RSF). De nombreux journalistes partent ou s’apprêtent à le faire, tandis que d’autres ont décidé de résister.
par Alice Herait

La sélection du Club

Billet de blog
Lettre ouverte du peuple kanak au peuple de France
Signé par tous les partis indépendantistes, le comité stratégique indépendantiste de non-participation, l’USTKE et le sénat coutumier, le document publié hier soir fustige le gouvernement français pour son choix de maintenir la troisième consultation au 12 décembre.
par Jean-Marc B
Billet de blog
Lettre ouverte à Sébastien Lecornu, Ministre des Outre mer
La Nouvelle-Calédonie connaît depuis le 6 septembre une dissémination très rapide du virus qui a provoqué, à ce jour, plus de 270 décès dont une majorité océanienne et en particulier kanak. Dans ce contexte le FLNKS demande le report de la consultation référendaire sur l'accession à la pleine souveraineté, fixée par le gouvernement au 12 décembre 2021.
par ISABELLE MERLE
Billet de blog
1er décembre 1984 -1er décembre 2021 : un retour en arrière
Il y a 37 ans, le drapeau Kanaky, symbole du peuple kanak et de sa lutte, était levé par Jean-Marie Tjibaou pour la première fois avec la constitution du gouvernement provisoire du FLNKS. Aujourd'hui, par l'entêtement du gouvernement français, un référendum sans le peuple premier et les indépendantistes va se tenir le 12 décembre…
par Aisdpk Kanaky
Billet de blog
Pourquoi ne veulent-ils pas lâcher la Kanaky - Nouvelle Calédonie ?
Dans quelques jours aura lieu, malgré la non-participation du peuple kanak, de la plupart des membres des autres communautés océaniennes et même d'une partie des caldoches. le référendum de sortie des accords de Nouméa. Autant dire que ce référendum n'a aucun sens et qu'il sera nul et non avenu.
par alaincastan