Résultats officiels des Présidentielles 2012...

Les résultats officiels des élections Présidentielles 2012 viennent d'être annoncés par le Conseil Constitutionnel:

Inscrits = 46 066 307

Votants = 37 016 309

Suffrages exprimés = 34 861 353

Majorité absolue = 17 430 677

Hollande = 18 000 668 soit 51,60% des suffrages exprimés

Sarkozy = 16 860 685 soit 48,40% des suffrages exprimés

A noter que 8 571 voix ont été annulées pour cause d'irrégularités.

Dans la proclamation des résultats, aucune mention des abstentions et des votes blancs et nuls; le Président du Conseil Constitutionnel Debré se contentant d'évoquer "un taux de participation très élevé, 37 millions de voix soit 80% des inscrits".

Cette arnaque intellectuelle n'a pas permis de faire ressortir le record absolu du nombre de votes blancs et nuls, à savoir plus de 2 millions et plus précisément 2 154 956 voix (5,82% des votants).

Le silence est tout aussi assourdissant concernant les abstentions: plus de 9 millions .... 9 049 998, soit 19,65% des inscrits.

Cette présentation des résultats fortement orientée, débouche sur les phénomènes suivants:

- avec 18 millions de voix sur 46 millions d'électeurs inscrits, le nouveau Président est élu avec 39% des électeurs inscrits

- en indiquant une participation très élevée, le Président du Con. Con. englobe les votes blancs et nuls, alors que ces mêmes votes sont ensuite décomptés des Votants pour "donner" les suffrages exprimés. Le message est donc clair: les Votes Blancs/Nuls sont ignorés et les votants rejetés!

- en additionnant les abstentions et les votes blancs/nuls, le total s'élève à plus de 11 millions de voix; ces 11 millions de voix comparés aux 18 millions du Président élu donne un aperçu du système oligarchique français.

Une fois de plus, le constat est sans ambiguité: les citoyens français rejettent massivement la classe politique actuelle, plus encline à servir leurs partis et leurs intérêts personnels que les citoyens.

La campagne des Présidentielles 2012 a été d'une médiocrité affligeante, les principaux maux de notre société ayant été évacués: chômage, mal logement, pauvreté, pouvoir d'achat...

Il est grand temps que le peuple se soulève car les privilégiés ne vont certainement pas abandonner leurs privilèges de leur plein gré.

Le vote blanc massif peut y contribuer!

http://www.parti-du-vote-blanc.fr/



Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.