Vote blanc : la mascarade continue !

 La citoyenneté va mal.

La consultation de nombreux médias débouche sur la même ritournelle: « Reconnaissance du Vote Blanc », « Les Votes Blancs seront reconnus » etc... etc...

Pour bien comprendre la situation, un peu de sémantique ne peut nuire : La reconnaissance, c'est le « Fait d'admettre la légitimité de quelqu'un ou de quelque chose. ». La nouvelle loi votée consiste à séparer les votes blancs des votes nuls. Voilà donc ce qui consiste à reconnaître voire légitimer le Vote Blanc. Il s'agit en fait d'un apparat, d'un déguisement, d'un foutage de gueule.

Dans la réalité, l'électeur qui va se déplacer pour déposer dans l'urne une enveloppe vide ou une enveloppe contenant un bulletin blanc, sera toujours considéré comme un sous-citoyen. Son vote sera bel et bien assimilé à un vote nul et sera considéré au même titre qu'un vote abstentionniste.

Vote Blanc = Vote nul = Abstention = Suffrages non exprimés.

Et voilà comment la (non) Représentation Nationale enfume, une fois de plus, le peuple.

Et elle bien raison puisque cet enfumage est relayé magistralement par des médias complaisants.

Et pour couronner le tout, cette loi sera applicable après les élections municipales. C'est toujours ça de gagné et c'est pathétique ! Le Vote Blanc fait peur. La non-Représentation Nationale a peur de perdre ses privilèges. La non-Représentation Nationale a peur que son illégitimité apparaisse au grand jour. La non-Représentation Nationale a peur d'être cocue à son tour. Cocue comme les Citoyens le sont depuis des décennies. Parlons du référendum sur le traité européen rejeté par une majorité de français. Parlons de l'article 123 du Traité de Lisbonne qui a livré les Etats au monde de la finance. Parlons des emprunts toxiques des collectivités locales que l'Etat va rembourser à cause de l'incompétence de nombreux élus. Parlons de l'abstention aux urnes qui a atteint un record lors des précédentes élections européennes : 60 % !!! Parlons des partis politiques qui représentent à peine 2% des électeurs et qui font la pluie et le beau temps. Parlons de la non-Représentation Nationale qui exclut 50% des citoyens : ouvriers et employés - la France d'en-bas majoritaire- non représentés au Parlement.

Feu mon Général avait dit : « Les français sont des veaux ».

Et si c'était vrai?

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.