La médiocrité de la classe politique se vérifie chaque jour !

A mes yeux, Copé provient d'une autre planète. C'est le prototype même de la négation de la politique.

Pus enclin à évoquer la forme que le fond.

Car au fond, c'est le néant, le vide, le creux !

Qu'on en juge :

Copé s'offusque ou plutôt fait semblant de s'offusquer de la tenue « Jean's » de la nouvelle ministre Cécile Duflot. Et en plus, il est soutenu par la sémillante Nadine Morano, très sexy avec son chemisier à jabot.

Si j'étais avec mes copains en assemblée privée, je dirais vulgairement que Duflot est plus bandante que Copé et Morano réunis.

Mais je ne le dirais pas pour rester correct, même si des responsables politiques démontrent à la fois leur incorrection et leur incompétence.

La compétence ne se mesure en effet pas à l'apparence, quoi que......

Si l'on se rappelle de Sarkozy, un ancien Président transparent et vulgaire par ses propos, on se demande si Copé est bien à la hauteur de la situation.

Tant mieux pour la gauche et tant pis pour le peuple qui ne va pas tarder à ressentir la gueule de bois même s'il n'a pas picolé.

Durant le quinquennat, Sarkozy, en plus de ses vulgarités orales, n'a cessé de dresser les français les uns contre les autres : « … discours incendiaires sur les Roms ou les immigrés et attaques incessantes contre les juges, les grévistes, les syndicats, les chômeurs fainéants... » (extrait du Canard enchaîné du mercredi 23 mai 2012).

On se rend donc bien compte de la nullité des propos de Copé évoquant la tenue vestimentaire d'une nouvelle ministre.

Si le Jean's est propre et sent bon, s'il est fabriqué en France (dixit Bachelot), si la ministre est compétente et efficace, si Morano ne se ridiculise pas avec ses tenues fantasque en plus d'une incompétence notoire (notamment lors d'une entrevue avec le journaliste Bourdin (sur la radio RMC et la télé BFMTV) qui lui a signifié qu'elle racontait n'importe quoi au sujet de la TVA en Allemagne....), si Copé ne fait pas dans la caricature et dans la vulgarité orale (lui aussi)..... alors tout va bien !

 La situation est grave, aussi graves que sont Copé et Morano ... et autres élus de tous poils qui sont plus enclins à critiquer le camp d'en face que de proposer des solutions efficaces, notamment en matière de chômage et de logement.

Et tant pis si ça couine !

:-)))

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.