Une escroquerie mondiale : la pandémie de la peur !

Continuez à vous étouffer avec vos masques, braves gens.... le Covid19 n'attend que ça: vos défenses immunitaires seront affaiblies et il pourra vous tuer !!!

 

Quelques rappels utiles :

- en janvier 2020, la chloroquine est déclarée « substance vénéneuse » ; sans doute un hasard même si la pandémie est déjà annoncée par l’OMS.

- durant le premier trimestre 2020, les mensonges et contradictions du gouvernement s’accumulent : le masque n’est pas utile, les commandes de masques vont arriver sous peu : on voit ce qu’il advient aujourd’hui : le masque devient obligatoire dans les transports puis dans les bureaux de vote, pour le second tour. A noter que le virus se développait en mars 2020 et que le masque n’était pas obligatoire dans les bureaux de vote. Aujourd’hui, le virus circule très peu et le masque devient obligatoire dans les bureaux de vote. Le gouvernement se retranche aujourd’hui derrière le secret des affaires pour cacher un nouveau mensonge : la commande de masques !

- des réunions, des manifestations ont eu lieu dans le monde entier sans protections particulières : masques, gel hydro-alcoolique, distanciations ; les cas de Covid19 restent limités à quelques clusters anecdotiques. Quid d’une rencontre de football à Strasbourg rassemblant 400 jeunes ?

- la propagande honteuse gouvernementale, celle minable des médias et celle criminelle de l’OMS et autres entités corrompues persiste : le virus circule, il faut se protéger et protéger les autres. En France, 24 décès seulement sont dus « hypothétiquement » au coronavirus sur une population de 67 millions d’individus. Ce simple chiffre devrait faire réfléchir.

- il faut donc continuer à porter un masque et s’enduire les mains de gel hydro-alcoolique , sans se soucier des nombreux inconvénients : difficultés respiratoires, maladies de la peau, affaiblissement du système immunitaire… Quant aux avantages, quels sont-ils ?

- on sait que:

* 92 % des décès concernent des personnes âgées de plus de 65 ans ET atteints d’autres maladies graves (50 % sont âgées de plus de 80 ans). Source = Santé Publique France

* 80 % des financements de l’OMS – qui est à la manœuvre au sujet de cette maladie respiratoire mondiale, appelée Covid19 - sont apportés par des fonds privés ; le premier financeur, après le retrait des Etats-Unis- est la fondation « Bill Gates », qui finance également par l’intermédiaire d’un autre organisme dénommé GAVI. On peut s’interroger sur l’intérêt d’organismes privés à financer la « santé ». Philanthropie ou retours sur investissements ?

* des émeutes éclataient en grand nombre dans le monde entier et que l’économie était sur le point de s’effondrer. Quoi de plus « naturel » et efficace qu’une mesure sanitaire surévaluée pour faire taire les contestations et faire un « reset » de l’économie mondiale ?

* les symptômes du Covid19 sont identiques -à quelques exceptions près- à ceux d’une grippe saisonnière ordinaire : toux, rhume, fièvre…. ; les personnes décédées sont également identiques à celles des maladies respiratoires précédentes : personnes âgées déjà fragilisées par d’autres maladies graves..

* la peur a été soigneusement entretenue depuis le départ de ces maladies respiratoires 2020 : chiffres de l’augmentation des cas déclarés et des décès égrenés quotidiennement, la quasi-totalité des décès étant attribués au Covid19 « suspecté » et donc non avéré.

* aujourd’hui encore (fin juin 2020), des spots sont diffusés dans les médias pour entretenir cette pandémie de la peur : mettez des masques sur votre visage, mettez du gel sur vos mains, restez à distance, ne serrez pas les mains, ne vous embrassez pas…. tout en insistant sur des « clusters » anecdotiques mais présentés comme un grave danger imminent. Les quelques cas actuels annoncés comme catastrophiques, représentent une proportion ridicule d’individus, compte tenu des 7,5 milliards d'habitants dans le monde.

* la peur soigneusement entretenue poursuit un seul et unique objectif : la production d’un ou plusieurs vaccins et donc d’un marché financier gigantesque. Et l’on peut s’interroger sur l’efficacité d’un vaccin, surtout si l’on consulte le site de l’OMS qui admet que celle-ci se situe entre 30 et 60 %. Quant aux conséquences désastreuses des précédents vaccins, « on » préfère les mettre sous le tapis.

* autre question essentielle : pourquoi avoir imposé un confinement, le port du masque, le gel pour les mains, la distanciation physique (et non sociale) cette année 2020 et ne pas l’avoir imposé les années précédentes. Et surtout pourquoi continuer à imposer ces mesures contre-productives ? Les années précédentes, la grippe a disparue sans aucune de ces mesures. Et sans décès supplémentaires. Surtout si l’on considère que l’ensemble des décès 2020 a été imputé au Covid19 et que plus de 11 000 décès ont été enregistrés dans les EHPAD.

* on ne peut pas oublier le démantèlement des hôpitaux publics depuis plusieurs décennies, débouchant inévitablement sur des décès supplémentaires ET évitables, faute de places et surtout faute de soins.

* et enfin, seul un quart de la France a été exagérément touché, ce qui démontre qu’un confinement général était d’une stupidité monumentale.

Et tant pis si ça couine !

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.