Pourquoi le Covid-19 est une maladie respiratoire banale ?

La pandémie de la peur se développe davantage que la maladie respiratoire 2020 qui est terminée depuis début juin 2020! Le peuple se trouve face à une fausse pandémie sanitaire mais une vraie pandémie de la peur.

Cette pandémie de la peur repose des fausses croyances et sur la confiance envers les gouvernements corrompus et les principaux médias asservis.

Analysons maintenant sereinement les faits, avec des sources fiables.

1 – 92 % des personnes décédées de la grippe 2020, sont âgées de plus de 65 ans ET sont pour la plupart atteintes d’autres maladies graves. (source : bulletins épidémiologiques du site Santé Publique France et nombreux médias)

2 – cette grippe 2020 présente les mêmes caractéristiques que les années précédentes. Symptômes : rhume, toux, fièvre… Décès : personnes fragiles et déjà gravement malades. (sources : Santé Publique France, Ministère de la Santé…)

3 – Depuis début juin, la dangerosité du virus a fortement chuté pour être quasiment inexistante depuis mi-juin. Les chiffres des décès sont les suivants : Mars : 2 946 – Avril : 21 037 – Mai : 4 663 – Juin : 1 013 – Juillet : 360 au 25/07. Depuis la dernière semaine (du 19/07 au 25/07, les décès quotidiens sont les suivants : 19/07 = 0 – 20/07 = 0 – 21/07 = 20 – 22/07 = 0 – 23/07 = 6 – 24/07 = 9 – 25/07 = 9, 26/07 = 0, 27/07 = 0 soit 44 décès « suspectés » Covid-19 en 9 jours. (source = OMS : https://www.who.int/emergencies/diseases/novel-coronavirus-2019/situation-reports )

4 – La France comprend 67 millions d’habitants et enregistre chaque année 600 000 décès, toutes causes confondues. (source : nombreuses et de notoriété publique).

5 – La grippe 2020 a touché 30 000 personnes en France, dont plus d’un tiers dans les Ehpad. (sources : Santé Publique France, Ministère de la santé….)

6 – Les tensions et les foyers importants sont apparus dans un quart seulement de la France. Pour les trois quarts restants, la grippe a été mineure. (sources :Santé Publique France, Insee, Ministère de la Santé…)

7 – De nombreux décès sont enregistrées Covid-19, sans aucune certitude : par exemple, les personnes suspectées ou testées positives ET atteints par ailleurs de syndromes respiratoires ou de pneumonies (source : OMS, « International guidelines for certification of Covid-19 as cause of death)

8 – A la date du confinement (17/03), les décès s’élevaient à 148. A la date du déconfinement, les décès étaient de 26 338. (source : les chiffres OMS).

9 – Le gouvernement n’a cessé de distiller la peur. Tout d’abord, en annonçant les décès quotidiens et mettant en avant les décès cumulés. Puis en martelant des messages de propagande sur les médias. Très peu de messages rassurants. De plus, le virus n’étant plus dangereux, le gouvernement occulte les décès pour se concentrer sur les « CAS ». Toujours dans le but de maintenir la peur. Les médias complices ont distillé à outrance des messages de la peur : annonce du décès d’une fillette de 3 ans en gros titre puis mention dans les détails que cette fillette était gravement malade ; cette technique de la peur avec des gros titres porteurs et racoleurs puis des détails contradictoires est distillée à outrance. ( sources : gouvernement + médias).

10 – Le gouvernement ment et manipule. Mensonges concernant les stocks de masques, refus de fournir les justificatifs de commandes, mensonge du Président affirmant qu’il n’y a jamais eu de pénurie de masques et matériels… Manipulation du peuple en martelant que le virus circule toujours et qu’il est dangereux. Sans pour autant indiquer que les virus, en règle générale y compris celui de 2020, circuleront toujours et ne sont pas dangereux pour la plupart.

11 – Le gouvernement maintient la peur pour de multiples raisons, la principale étant sans doute la production de vaccins, inutiles pour un coronavirus selon des sources médicales dont celle du Professeur Didier Raoult. Mais aussi pour instaurer une dictature qui se vérifie chaque jour : interdictions de manifester, interdictions de se toucher, de s’embrasser, de respirer correctement par l’obligation du port de masques…. Et nouvelles obligations : prise de température dans les aéroports, nouveaux outils de surveillances (application mobile, passeport santé COVI-PASS pour pouvoir circuler ou se rassembler…).(source : notoriété publique, média nexus.fr)

12 – La saga des masques est un indicateur important pour bien appréhender et analyser cette grippe 2020 : à son début, les principaux « gouvernants » ont affirmé à de multiples reprises que le port du masque était inutile pour les personnes non malades (Véran, N’Diaye, Salomon, Philippe, Buzin…). Puis il est devenu obligatoire dans les transports, puis dans les lieux fermés quand le virus a perdu de sa charge virale et n’est plus dangereux. La docilité du peuple encouragera le Gouvernement à imposer le port du masque en permanence ; dès la prochaine grippe saisonnière en maintenant à nouveau la peur : on portera des masques pour la saison grippale puis pour se protéger en dehors de cette saison. Et voilà à quoi le peuple est destiné : porter une muselière en permanence sans aucune raison sanitaire mais avec des raisons politiques évidentes. (sources : vidéos, analyses).

13 – Démantèlement des hôpitaux : depuis des décennies, suppression des lits et des personnels soignants dans les hôpitaux. Résultat : de nombreux décès et des « engorgements » scandaleux et criminels.

14 – Des mesures prises en France ont été catastrophiques voire criminelles : maintien du premier tour des élections municipales, maintien de matches de football…

15 - « Le fait de mal utiliser un masque peut en réalité accroître le risque de transmission au lieu de le réduire. S’il faut utiliser des masques, cette mesure doit être associée à d’autres mesures d’ordre général visant à prévenir la transmission interhumaine de la grippe, à une formation sur le bon usage des masques et à la prise en compte des valeurs culturelles et personnelles. » (Source : OMS).

16 – 95 % des cas positifs sont guéris naturellement

17 -  Le gouvernement ne précise pas le nombre de décès depuis que ceux-ci sont quasi-inexistants mais insiste sur le nombre de CAS sans préciser la définition précise de ces CAS ni l’absence de dangerosité et affirmant mensongèrement qu’il s’agit d’une reprise de l’épidémie. Une fois encore, ce type d’informations engendre la peur. En annonçant le nombre de personnes décédées, leur âge et leurs maladies graves déjà existantes, le peuple serait rassuré.

18 – Le seuil épidémiologique a été abaissé arbitrairement à 50 cas pour 100 000 habitants alors que celui-ci variait entre 150 à 200 pour les années précédentes. Ce subterfuge permet encore de faire paniquer le peuple et c’est bien cette peur panique qui permet aux gouvernements de prendre des mesures inadaptées, contre-productives et liberticides.

19 – Lors du dernier remaniement du gouvernement, les anciens et nouveaux ministres se sont enlacés et n’ont rien respecté des gestes barrières. Sans doute que le virus a été bloqué à l’entrée de l’Elysée ? Ou plutôt, les ministres savent que le COVID-19 est une escroquerie a défaut d’être une grippe ordinaire. Aucune preuve vérifiable n’est apportée sur cette pandémie virtuelle.

20 – La vente de masques a été interdite dans les pharmacies en pleine évolution de Covid, tout comme l’hydroxychloroquine. Dans le même temps, le Ministère des armées a commandé de la chloroquine (source = https://www.ouest-france.fr/sante/virus/coronavirus/coronavirus-le-ministere-des-armees-confirme-avoir-commande-de-la-chloroquine-par-precaution-6816931 )

21 – Pourquoi toutes les mesures prises cette année 2020, ne l’ont-elles pas été les années précédentes : port des masques, tests, gel hydro-alocoolique, statistiques, nombre de décès quotidiens…. alors que si l’on prenait uniquement les cas de Covid-19 « uniques » c’est à dire non associés à une maladie grave, ce Covid19 serait sans doute classé comme une grippe encore beaucoup moins importante que les années précédentes.

22 – Le nombre des décès Covid a été monstrueusement exagéré, en voici les preuves indiscutables :

Décès du 1er semestre, toutes causes confondues, donc avec le Covid (Janvier à Juin)  :

2018 = 315 624

2019 = 314 800

2020 = 332 600

Résultat : surmortalité de 17 800, avec des décès suspectés Covid de + de 30 000 …. ???

Source : https://www.insee.fr/fr/statistiques/serie/001641603?fbclid=IwAR0RKlBg5iNTvOecdqv5hF-QdMxktdpCdajRiLp9uTD_GtiI5AWFz_INlmE#Tableau

00 – Le Covid-19 est plus inoffensif que la grippe (source : Vidéo YOUTUBE intitulée : « Didier Raoult : Le Covid plus inoffensif que la grippe : INSEE) lien :https://www.youtube.com/watch?v=XUtzRHuB8n4

 

La pandémie de la peur ne se guérit pas avec des gestes barrières

mais avec la connaissance et la recherche de la vérité !

Sortez libres, sans muselières...

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.