Badiucao 巴丢草, dessinateur chinois exilé

Badiucao 巴丢草 est l'un des disciples inconditionnels d'Ai Weiwei. Mais contrairement à l'artiste résistant et militant pour la liberté d'expression, ce jeune dessinateur né à Shanghai en 1980 a choisi l'exil en Australie, pour mettre sa famille en sécurité et poursuivre son travail artistique. Badiucao dessine des cartoons politiques qui ne sont pas du goût des autorités chinoises.

Chairman Meow is hungryLe président Meow est affamé. ©Badiucao

Ce dessin est publié comme bien d'autres sur le China Digital Times, un site collaboratif d’information lancé en 2003 par Xiao Qiang, professeur à la University of California de Berkeley. En ligne de mire de Badiucao, notamment la censure récurrente exercée sur l’internet par le pouvoir chinois, dirigé depuis mars par le président Xi Jinping. Aujourd’hui, l'artiste se force à ne pas s'ouvrir à sa famille sur son activité, histoire de la préserver et de lui éviter de redouter d’éventuelles poursuites, même hors de Chine. La Chine, Badiucao assure qu'il n'y retournara pas tant que la liberté n’y règnera pas pour de vrai.

D'autres dessins de Badiucao, ici

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.