les hommes à nerf de bœuf du Capital

Les voyez-vous les flics les bourres les gardes mobiles

Les voyez-vous les flics les bourres les gardes mobiles

et les fils à papa qui ont très longuement appris

à jouer de la matraque et du revolver en pensant aux grévistes

les voyez-vous dans les faubourgs

les voyez-vous dans la cour des usines

sur les ponts aux nœuds stratégiques de Paris

aux bouches de colère du métro partout

les hommes à nerf de bœuf du Capital

qui veillent à ce qu’il n’y ait ni scandale ni révolte

 

Aragon, Hourra l’Oural, 1934.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.