ermler
Abonné·e de Mediapart

24 Billets

0 Édition

Billet de blog 8 avr. 2017

J'écris ces lignes dans un silence étrange...

ermler
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

J'écris ces lignes dans un silence étrange et rare. Comme si, depuis deux jours, le temps était suspendu.  Des chiffres s'enchaînent d'un sondage à l'autre : 17, 18, 19... et puis rien ! Sur les chaines d'infos on enregistre sans oser commenter. Les bavards habituels sont sans voix. Une sourdine semble étouffer le vacarme de la campagne. Certes la Syrie, Stockholm... et puis la "prestation" de Macron pour entretenir la machine. Mais quoi... !
Je vais sur le site de La France Insoumise. A peine dix commentaires hier. Pas un seul n'évoque ce 17... ce 18... ce 19. Pas le moindre cri de joie, d'espoir, de victoire entr'aperçue. Rien. La routine d'un jour d'avril .  Je scrute Médiapart, déroule le fil des commentaires. Toujours rien. Pas un billet d'Insoumis à se mettre sous la dent. Pas un "hourrah", pas un "on lâche rien"... Mélenchon connait pas! Depuis deux jours, les insoumis se taisent. Les anti-insoumis se taisent. Médiapart se tait et - fait unique- pour une fois personne ne proteste.
J'aime cet instant de silence soudain, imprévisible. Précieux. Prudence des uns, consternation des autres, incrédulité des uns et des autres, bonheur silencieux et refoulé d'un côté, rage muette de l'autre ...? Et puis, surtout, quelque chose qui circule dans les têtes et les coeurs chez ceux qui ne sont pas forcément d'un "côté" ou de l'"autre". Un cheminement au milieu d'une foule de remises en questions...Enfin, j'imagine...
J'aime ce silence, cette trêve. Il y a quelque chose de profondément intelligent dans cette non-réactivité à l'"évènement". Certes, on attend. On guette, la confirmation, l'infirmation ...le flux, le reflux... Ce qui est en train d'émerger de ce fourbi sondagier bouscule tout et fera peut-être tout basculer. Les jours qui viennent seront nécessairement historiques. On n'est pas dans une "vague" de plus. Une "mode" qui passera comme les autres. Là c'est autre chose. Je le sais bien. Et tout le monde le sait. D'où le silence, d'où la trêve. C'est quelque chose de profondément muri qui commence à éclore. Enfin... ! 
Moment rare. Souffles retenus, réflexion...Ce moment ne durera pas. Lundi, tout à l'heure peut-être, l'instant de "sidération" passé, la machine à commenter se remettra en route. Lentement, sûrement, ici, un peu partout. Nous n'échapperons pas au batailles rangées, aux coups bas et à leurs répliques. C'est la loi du genre politique et des passions humaines. Mais quelque chose me dit que, dorénavant, rien ne sera plus comme avant. Quelque chose me dit que le débat politique prendra une ampleur, une hauteur et - rêvons un peu - un dignité qu'il n'a jamais eues ! Qu'aux falsifications et aux bassesses, on répondra autre chose que des injures ou des indignations revanchardes. Que, "insoumise" ou non, une intelligence collective travaillera à transformer les ricanements, les saillies imbéciles, les aprioris recuits en une confrontation digne d'une démocratie et d'une citoyenneté qui ont tant besoin d'être refondées.
C'est maintenant, juste après le silence, que la campagne va commencer.

L’auteur n’a pas autorisé les commentaires sur ce billet

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — France
Macron 2017 : la preuve que l’affaire a été enterrée
Le préfet Cyrille Maillet, nommé par Emmanuel Macron à la tête d’un service du ministère de l’intérieur, a personnellement classé l’enquête concernant des prestations de sécurité suspectes durant la campagne présidentielle, avec des motifs fallacieux et contre l’avis de trois sous-directeurs.
par Fabrice Arfi, Antton Rouget et Marine Turchi
Journal
Corruption : un nouveau front potentiellement dévastateur pour Netanyahou
Jugé depuis deux ans pour « corruption », « fraude » et « abus de confiance » par un tribunal de Jérusalem, l’ancien premier ministre israélien devra aussi affronter une commission d’enquête chargée d’établir ses responsabilités dans la plus dévastatrice affaire de corruption de l’histoire d’Israël.
par René Backmann
Journal
Gérald Darmanin, le ministre qui dissout plus vite que son ombre
Après une manifestation antifasciste à Nantes, le ministre de l’intérieur a annoncé son intention de dissoudre le collectif « Nantes révoltée », animateur d’un média alternatif local. Outil administratif conçu contre les groupes factieux, la dissolution est avant tout utilisée comme une arme de communication et de neutralisation politique. 
par Camille Polloni
Journal
Le Balkany catalan dort en prison
Mis en examen en mai dernier pour « extorsion en bande organisée », le maire (DVD) du Barcarès Alain Ferrand a été écroué mardi pour avoir violé de façon répétée son contrôle judiciaire.
par Michel Deléan

La sélection du Club

Billet de blog
Un système pénal à abolir : perspectives féministes
Dans son essai Pour elles toutes. Femmes contre la prison, Gwenola Ricordeau propose une réflexion sur l'abolition du système pénal (police, justice, prison) d'un point de vue féministe, à contre-courant des courants dominants du féminisme qui prônent un recours toujours plus accru au pénal.
par Guillaume_Jacquemart
Billet de blog
Fermer une prison, y ouvrir une école et un musée
« Ouvrir une école, c’est fermer une prison », aurait dit Victor Hugo. Avec la fermeture imminente de la prison de Forest, un projet stratégique unique se présente aux acteurs politiques bruxellois : traduire la maxime d’Hugo en pratique et, en prime, installer un musée de la prison au cœur de l’Europe ! Par Christophe Dubois
par Carta Academica
Billet de blog
Le bracelet électronique, facteur et révélateur d'inégalités
Chercheur à l’École normale supérieure, Franck Ollivon propose une approche géographique du placement sous surveillance électronique. Il analyse notamment la façon dont, en reposant sur la restriction spaciale, le bracelet redessine les contours d’un espace carcéral, dans lequel les situations individuelles des placés sont inévitablement facteurs d’inégalités.
par Observatoire international des prisons - section française
Billet de blog
« Rien n’a été volé »
Chronique d'audience. Abderrahmane B., pas même vingt ans, né à Alger et SDF a été arrêté avant le week-end. Il comparaît pour un vol à la roulotte. Néanmoins, il y a une difficulté dans la qualification de l’infraction : rien n’a été volé.
par La Sellette